• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Énergies négatives résiduelles après un dégagement

Lorsque je parle des dégagements, il y a une notion particulière qui revient très souvent et qui peut être mal comprise, aussi il me semblait important de vous donner une explication sur ce que j’appelle les énergies négatives résiduelles ou énergies parasites résiduelles, ce qui revient au même. Après un dégagement, même quand il est parfaitement fini, il y a toujours une petite période de flottement, durant laquelle la personne peut continuer à ressentir plus ou moins les effets et la présence de l’entité. Ceci est dû aux traces énergétiques de l’entité et à certaines mémoires qui sont ce que je nomme les énergies négatives résiduelles. Comme toujours dans le domaine du subtil, c’est vraiment très variable d’un individu à un autre, cela dépend du niveau d’emprise et de sa durée, de la sensibilité de la personne. Néanmoins, cette transition peut être très déstabilisante car on peut avoir la très nette impression que rien n’a changé ou que rien n’a été fait. Ce qui se comprend parfaitement, encore plus en période de dégagement, avec toute l’influence dont a su user l’entité auparavant.

Pour imager et simplifier la compréhension, je pourrai faire le rapprochement entre un dégagement d’entités et une régime detox pour le corps. Imaginez que vous avez bien profité durant des années de tous les petits plats bien caloriques qui se présentaient à vous, sans jamais en refuser un. Rajoutons à ce mode de vie, de bons desserts très sucrés et de l’alcool régulièrement, à un moment donné, votre corps va saturer et dire stop. Lors de cette prise de conscience, vous allez chercher à vous évaluer afin de prendre des mesures et opter pour un régime detox, car votre état physique reste correct, mais vous souhaitez repartir sur de bonnes bases. Vous allez donc chercher à purifier votre organisme de toutes les toxines pendant plusieurs jours avec des aliments appropriés. Mais concrètement, les effets de ce régime ne vont pas ce faire ressentir dès le premier jour et iront bien au delà du dernier jour, le temps que votre corps se détoxifie. Et c’est exactement la même chose pour un dégagement.

Un dégagement d’entités peut être entièrement effectué en 2 ou 3 séances comme en 10, du moins dans ma façon de faire, mais ce qui est commun à tous les dégagements, peu importe le pratiquant, ce sont les suites. Le corps doit finir de se purifier seul en évacuant le reste des énergies négatives collectées durant toute la période d’emprise. Ce travail s’explique aussi par le fait que la structure énergétique était abîmée auparavant. Lorsque toutes ses fonctions sont parfaitement rétablies et que l’énergie circule à nouveau correctement, tout le corps physique doit lui aussi se remettre en action. Cela peut sembler être un détail, mais cela explique entre autre, pourquoi il faut se laisser un peu de temps pour ressentir pleinement les effets positifs après un dégagement. La durée est variable mais il est nécessaire d’avoir conscience de cette courte période de latence et de convalescence.

J’espère que vous l’aurez compris, un dégagement d’entités n’est pas une période agréable à vivre car d’une part, bien souvent l’entité accentue son emprise et vos ressentis sont bien plus forts qu’à l’accoutumée. Et puis il y a ce doute qui s’installe sur le travail en cours et les questions sur l’efficacité réelle, qui viennent rajouter une difficulté psychologique supplémentaire. Mais je ne peux que vous encourager à garder confiance en vous, c’est aussi une étape primordiale pour vous sortir plus facilement d’une emprise. Il faut vous focaliser sur le but, ne pas donner plus de crédit que nécessaire à une entité qui se sert de vous.

10 reponse sur "Énergies négatives résiduelles après un dégagement"

  1. Bonjour, est-il possible d’avoir toujours les mêmes symptômes malgré le degagement et ce encore 1 mois après ? (Dans mon cas vertiges tangages permanents + angoisse depuis 13 années )

    Merci à vous

    • Bonjour Laetitia,

      je ne sais pas quel type d’emprise et d’entité(s) vous aviez, mais un mois cela me paraît un peu long tout de même, surtout si il n’y a aucune amélioration de votre état général. De ce que j’ai pu constater chez mes clients, quand le dégagement a fonctionné, dans les deux semaines après la fin du travaux, tout était fini, avec une évolution sur cette période.

      Après ce qui est délicat, ne vous connaissant pas, c’est que vos troubles étaient peut-être présents avant l’entité et que votre fragilité l’a attiré. Sa présence ne vous aura pas permis de travailler correctement sur l’origine de votre mal-être et une fois partie, vos problèmes d’avant sont toujours là.

      Autre possibilité, l’entité n’est plus sur vous mais toujours dans votre environnement proche, vous êtes donc toujours sous son emprise même indirectement.

      Ce sont des hypothèses, encore une fois, c’est important de prendre le problème dans son ensemble.

      • Merci beaucoup de votre réponse. Le dégagement a été très long… l’emprise également. Apparemment mon corps est épuisé. .. je suis un peu perdue. Il est délicat de tout expliquer ici. Merci infiniment

        • Il faut dissocier la durée de l’emprise et la durée du dégagement, ce sont deux facteurs qui n’ont rien à voir. Trop souvent on oublie de prendre en compte quel type d’entité(s) on a pu avoir, c’est surtout cela qui détermine la durée du travail. Je ne veux pas critiquer le travail qui a été fait, je n’en sais rien mais un mois après, avoir les mêmes symptômes et avoir apparemment un corps épuisé, je suis perplexe tout de même. C’est essentiel voir obligatoire après un dégagement de faire un travail énergétique pour remettre en état votre corps, sans parler de l’aspect psychologique de ce qui a été vécu car la fatigue mentale existe réellement.

          A vous lire, on dirait que c’est la fatalité, c’est comme ça et que vous allez devoir vous y faire. Des dégagements difficiles et ratés, j’en ai eu, je pense comme tout praticien qui débute, il faut bien acquérir de l’expérience et malheureusement c’est le client qui en souffre. Mais avec le temps, j’ai appris à associer une certaine part de psychologie car il faut être capable d’entendre et comprendre la personne pour trouver une solution. Mais de là à dire que c’est votre corps qui est épuisé pour justifier un travail incomplet, cela revient à vous culpabiliser en vous faisant comprendre que si cela n’a pas fonctionné c’est de votre faute. C’est un peu limite… et en plus, cela a un effet pervers sur vous car vous avez le moral en baisse, vous êtes dans le doute, la cliente parfaite pour être de nouveau sous emprise.

          • Justement moi je n’ai pas eu de travail énergétique ensuite … ce genre d’emprise use tout de même bcp d’énergie (enfin je le suppose ?)

          • C’est le principe même d’une emprise, le vampirisme énergétique. L’entité se nourrit de votre énergie vitale.

          • Je me sens différente depuis le dégagement, vidée . Mais je pense qu’un soin énergétique me ferait du bien… je pense sans connaître vraiment qu’il faut réparer

          • Vous savez ce qui vous reste à faire si vous en ressentez le besoin 🙂

  2. Bonjour,
    J’ai consulté une magnétiseuse il y a un mois pour un dégagement d’entités (j’en avais 13). Apparemment, le problème était transgénérationnel, remontant à huit générations. Je n’en sais pas plus, si ce n’est que cela a engendré sur toutes la lignée maternelle une peur du manque.
    Je ne sais pas s’il y a eu pacte ou rituel… mais le fait est que deux semaines après, les cauchemars sont toujours présents et encore plus intenses… pour mieux me leurrer, les entités se sont présentées toute ma vie comme des « extraterrestres ». Je perçois leur vraie nature à présent, mais je m’inquiète un peu…
    Les effets de fatigue physique et de panique incontrôlée se sont largement atténués cependant les rêves qui étaient le vecteur principal de contact avec ces entités sont décuplés…

    Votre article me rassure quelque peu, mais avez-vous peut être un conseil à me donner ?

    • Bonjour,

      Dégager une entité sans en connaître l´origine revient à donner un comprimé contre la douleur après une fracture. Si vous ne traitez pas l´origine de la douleur, votre comprimé ne soulagera que partiellement, sans pour autant résoudre le problème.

      Peu importe le nombre d´entités, ce n´est pas cela qui compte, il faut impérativement savoir par quel moyen elles sont arrivées à vous et c´est cela qu´il faut en premier traiter, ensuite le dégagement.

      Dans votre cas, il semble que la présence des entités soit trop marquée pour qu´il s´agisse d´énergies résiduelles, surtout un mois après. Vous devriez faire un bilan pour connaître l´origine afin de mettre en place une action efficace contre les entités.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2018-