• LOGIN
  • Votre panier est vide.

L'importance du verbe

Vous avez déjà très certainement entendu les phrases ci-dessous qui sont issues du Prologue de l’Évangile selon Saint Jean :

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.

Il était au commencement en Dieu.

Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.

En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,

Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue…

Bien que ne portant pas une passion particulière à la religion en général, il faut néanmoins reconnaître en ces quelques mots toute l’importance que revêt le verbe. Nous avons le choix de les interpréter à notre façon, de la manière qui nous semble être le plus en accord avec notre sensibilité. Le verbe peut-être la parole, la lumière ou bien encore l’action, mais dans tout les cas, le verbe vibre. Ses vibrations résonnent dans l’univers créateur qui matérialise à son tour ce que nous sommes. L’objectif de cet article n’est pas de partir dans des débats sur le sens profond de cet évangile mais de vous expliquer pourquoi le verbe est si important dans notre vie quotidienne.

La première chose qui me vient à l’esprit est que le Verbe représente une expression, une manifestation, un désir, un besoin, un sentiment… Le verbe est ce que nous sommes, ni plus ni moins. Parmi mes clients, certains d’entre eux souffrent de maux physiques et bien réels qui ne sont uniquement dus au fait qu’ils n’arrivent pas à exprimer librement et correctement ce qu’ils ressentent. Le fait de n’avoir pas pu libérer leur parole engendre chez une frustration qui se manifeste par des troubles de plus ou moins grande importance mais qui sont, au final, une vraie galère au quotidien. Si on se réfère au langage des oiseaux, la maladie est le mal à dit. En résumé, si vous ne vous exprimez pas, c’est votre corps qui le fera pour vous, avec toutes les conséquences que cela engendre.

Dans les personnes que je suis, j’ai trois exemples bien identifiés que je vais partager avec vous. Le premier n’a jamais pu dire ce qu’il ressentait suite à un choc émotionnel et a développé en un temps très court un cancer de la langue. Le deuxième a une sensibilité extrême et qui par manque de confiance en lui, a du mal à poser les mots justes et à un sentiment d’incompréhension en retour. Il a principalement des ganglions au niveau de la gorge et de l’oreille, dont la douleur fluctue en fonction de ses états d’âme. Le troisième a souffert d’eczéma pendant des années. Ses problèmes cutanés ont largement diminué après un dégagement d’une entité qui était particulièrement ancrée. Aujourd’hui, l’eczéma est toujours présent mais il ne se manifeste uniquement au niveau du cou lorsque cette personne ne peut pas parler librement et que cela l’agace.

J’ai en tête une dame, que j’apprécie tout particulièrement, qui a subit une agression physique alors qu’elle était enfant. Elle n’en a jamais parlé à ses parents et a vécu ainsi dans le silence. Malgré une psychanalyse, elle continuait de refouler cette histoire. Nous avons fait une séance de lecture akashique et les êtres spirituels lui ont entre autre conseillé de faire une activité thérapeutique en lien avec l’expression corporelle. Elle m’a alors dit qu’elle s’était déjà essayée à la danse auparavant mais sans succès. Nous avons discuté ensemble des raisons de cet échec pour finalement se rendre compte que tout était lié à cette agression et plus particulièrement à l’image qu’elle a de son corps. Elle a décidé de tenter à nouveau l’expérience, à la différence qu’elle sait aujourd’hui pourquoi elle le fait.

J’espère que vous l’avez compris, peu importe ce que vous avez à exprimer, c’est une obligation de le faire, il en va de votre santé et de votre bien-être. Vous choisirez le moyen qui vous semble le plus adapté en fonction de vos capacités émotionnelles mais vous ne devez rien garder en vous. Parlez, chantez, écrivez, dessinez, faites du sport ou que sais-je encore, ce que vous voulez mais cela doit être libérateur. Vous devez vous exprimer en pleine conscience et avec l’intégralité de votre être afin que votre physique, votre mental et votre âme soit en accord. Les gens n’ont pas à savoir pourquoi vous le faites, à moins que vous ne sollicitiez précisément leur aide, mais si vous avez envie de débuter une nouvelle activité, cela ne regarde que vous et votre première victoire sera de vous affranchir de l’avis des autres.

Vous êtes créateur de votre vie, et grâce à votre prise de conscience et en changeant d’attitude face à vos tourments, vous améliorerez celle-ci. Il n’y a pas de secret ici, si vous vous sentez bien, vos vibrations s’élèveront et vous attirerez ce qui vibre comme vous. J’ai conscience que l’écrire est plus facile que de passer à l’acte mais votre nouvelle vie doit se construire à votre rythme afin de parfaitement tout intégrer. Personnellement, je n’ai jamais pensé que les changements radicaux étaient salvateurs car tout est une question de cycle. Tout cycle commencé doit être fini, ne pas le faire, c’est prendre le risque de le voir resurgir un jour.

Tout conflit a une solution, la première des étapes est de bien comprendre ce qu’il se passe, il vous faudra être honnête avec vous-même en utilisant le verbe. La deuxième étape est la mise en place des actions, ce sera alors le moment de choisir le bon verbe…

0 reponse sur "L'importance du verbe"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2018-