• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Existe-t-il un intérêt à doubler un rituel?


Comme tous pratiquants, il m’arrive de recevoir de façon assez régulière des demandes de rituels pour lesquelles des travaux ont déjà été engagé et je voulais développer cette question dans un article pour essayer de vous apporter mon point de vue et comment je gère ces situations.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais préciser que je ne regarde que très peu, voir quasiment pas ce que les autres pratiquants font, comment ils communiquent ou ils travaillent, cela ne m’intéresse pas. J’estime avoir un retour suffisant de la part de mes clients pour avoir besoin de vous préciser que si vous n’êtes pas en confiance, si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la personne, cela ne sert à rien de poursuivre. On ne peut pas plaire à tout le monde, et cela marche dans les deux sens, entre client et pratiquant car nous sommes humains.

 

Personnellement, je ne porte jamais de jugement sur les raisons qui ont poussé une personne à avoir recourt à la magie, je fais preuve de beaucoup de retenue car je ne vis pas à la place de mes clients, je n’ai aucune légitimité dans leur vie. On me contacte pour trouver une solution à une problématique, je m’en tiens à savoir si cela va dans le sens de mon éthique, si c’est dans mes compétences et surtout si c’est réalisable, car au final je serais « jugée » sur mes résultats. Tout ceci pour dire, qu’il faut vous sentir libre de parler avec votre pratiquant, si ce n’est pas le cas, c’est le capital confiance qui n’est pas suffisant et c’est dommageable pour la suite.

 

Le tout premier point qui est très important à mon sens, c’est de dire toute la vérité, quels rituels ont été commandité, depuis combien de temps, quel type de magie a été utilisé…

 

Ce genre de travaux se décèlent avec plus ou moins d’exactitude lors de l’étude mais autant gagner du temps en ayant directement les bonnes réponses. J’insiste mais c’est vraiment très très important pour savoir si le second pratiquant peut vous aider. Alors bien entendu, vous avez les deux écoles, ceux qui diront oui à tout pour l’argent et ceux qui s’offusqueront de votre demande, solidarité oblige. Sauf que au final, c’est un peu plus complexe que cela et surtout technique.

 

Prenons un exemple, vous avez commandité un premier rituel de retour affectif auprès d’un sorcier et 3 semaines après l’ouverture, rien ne s’est passé, vous êtes très inquiet et pour des raisons qui vous appartiennent, vous décidez de faire appel à un autre sorcier pour doubler le rituel de retour affectif, espérant ainsi maximiser vos chances.

 

Il faut avoir conscience que les deux rituels n’agiront pas de concert, vous ne doublerez pas vos chances de réussite car le manque de confiance probant envers les entités va faire que le premier rituel sera d’office un échec.

 

Voici en détails ce qui va se passer selon vos choix:

 

  • Vous faites appel à un autre sorcier qui est sur le même courant. C’est absolument inutile et vous risquez même de faire échouer les deux rituels car ce sont les mêmes esprits qui vont être sollicités. Je me met deux secondes à la place de l’entité et je me dis « il fait quoi lui? Il n’a pas confiance? ». Souvenez-vous manque de confiance = échec du rituel. A moins que le premier pratiquant soit une truffe et n’ai rien fait, cela reste quand même une mauvaise idée.

 

  • Le second pratiquant que vous contactez travaille dans un dérivé du même courant, comme pour le précèdent cas, attention à la prise de position des entités, cela pourrait vous coûter cher sur le second rituel aussi.

 

  • Vous faites appel à un pratiquant qui est complètement dans un autre courant, cette personne va devoir être vigilante et vérifier « la compatibilité » des pratiques afin de ne pas les mettre en opposition et c’est d’autant plus vraies si des entités sont évoquées dans les deux rituels. Il faut vraiment être prudent, les entités ont leur petit caractère et ne s’apprécient pas toutes entre elles, vous risquez aussi de vous griller sur le second rituel.

 

  • Aucune entité n’a été évoqué dans votre premier rituel mais uniquement dans le second, vous pouvez définitivement oublier le premier acte qui ne sera jamais à puissance égale face aux entités.

 

  • Aucune entité n’a été évoqué dans votre premier rituel, ni dans le second, vous êtes dans le cadre de « petite magie », vous avez une chance que les rituels fassent doublons mais ce n’est pas certain.

 

Dans tous les cas, soyez vraiment certain de vos motivations lorsque vous souhaitez faire doubler votre rituel, quel qu’il soit, elles doivent vraiment être fondées. Faites-le uniquement si vous pensez que les premiers travaux engagés sont fichus et non pas par peur de l’échec, sinon vous allez reporter vos angoisses sur le second rituel aussi et c’est contre-productif, vous augmentez vos chances d’avoir payer deux fois pour rien.

 

Assurez-vous surtout de bien vous sentir à l’aise avec le second pratiquant pour ne pas vous retrouver dans votre situation initiale, commanditer un rituel revient à acheter une prestation de service. Il ne doit pas y avoir de rapport de force ou de la peur, vous restez libre de travailler avec qui vous voulez.

 

Lorsque vous êtes en confiance avec votre pratiquant, et si vous voulez renforcer les chances de réussite du premier rituel, l’idéal est de lui demander car il sera exactement quoi faire puisqu’il maîtrise sa pratique et les entités qui évoluent dans ses sphères. Vous aurez la certitude de conserver l’efficacité de tous les actes engagés.

2 reponse sur "Existe-t-il un intérêt à doubler un rituel?"

  1. Je souhaite rdntrer en contCt avec vous

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2017-