• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Pactes et conséquences

Je fais régulièrement des dégagements d’entités et pour la première fois, j’ai rencontré une personne qui était sous emprise suite à un pacte qu’elle avait conclu dans une vie antérieure. Elle pratiquait à l’époque les sciences occultes et afin d’obtenir des faveurs particulières, elle a alors pactisé avec une très forte entité du bas astral, (sous-entendu un démon). C’est donc l’occasion pour moi de vous parler des pactes et de leurs conséquences dans votre vie actuelle et vos incarnations futures. Dans le cas qui m’intéresse aujourd’hui, l’entité a récupéré l’âme au décès de la personne dans sa vie antérieure et a souhaité la faire se réincarner mais à ses conditions à elle. L’âme n’a donc rien choisi de la vie actuelle mais au contraire subit, un peu comme le vivrait une personne sous emprise d’un manipulateur. C’est une vie de souffrance et d’incompréhension.

Qu’est-ce qu’un pacte? Peu importe que l’on parle ici de magie ou de sorcellerie, le principe reste le même. Il s’agit d’un accord entre une personne ou un groupe de personne et une entité ou plusieurs entités. Plusieurs pactes peuvent être conclus tant qu’il n’y a pas de conflit d’intérêt entre les entités. On ne pactise pas avec les êtres des plans supérieurs mais uniquement avec ceux du bas astral, cela va de soi, ils n’ont pas les mêmes valeurs, je dirai que ceux des plans inférieurs n’ont pas de valeurs tout simplement.

Les faveurs sollicitées sont souvent liées au pouvoir, à l’argent, au matériel, à la puissance… Les personnes qui pactisent n’ont pas la patience d’attendre et usent alors de recours auprès d’énergies malveillantes. Les entités maléfiques appelées accèdent toujours à ces demandes en échange d’une offrande bien particulière, une âme ou plusieurs âmes. Le prix est alors fixé en fonction du souhait émit, les modalités sont établies avec l’entité lors du pacte. C’est ainsi que l’on a pu assister, par exemple, à des sacrifices humains, les demandeurs préférant tuer pour offrir l’âme d’un autre plutôt que la leur lorsqu’elle était demandée en offrande pour l’officialisation du pacte. Le mythe de la jeune fille vierge donnait en sacrifice est aussi valable tout comme les sacrifices de masse. Tout est une question de proportionnalité entre la demande et la difficulté d’exécution du travail. Mais à ce jeu là, on y laisse forcément quelque chose. Même si on ne donne pas son âme, on n’enlève pas des vies sans impacter négativement son karma et ses vies futures.

Dégager une entité suite à un pacte est possible, à ma connaissance uniquement si ce dernier n’a pas été signé par le sang. Tout comme pour un dégagement d’entité issue d’un rituel (retrouver l’article ici), il faut faire les choses dans l’ordre et anticiper un éventuel retour. Le plus simple étant quand même d’éviter de faire des choses stupides avec les énergies négatives. Je pense surtout ici aux jeunes qui s’amusent à des jeux douteux d’évocation ou d’invocation. C’est tellement facile de faire n’importe quoi et les entités du bas astral se délectent de l’ignorance de certains et poussent à la consommation. En magie ou en sorcellerie, rien n’est anodin et tout a une signification. Les entités, peu importe leur clan, sont devenues des égrégores puissants car elles sont utilisées depuis des centaines ou des milliers d’années pour certaines. Il est plus sage d’apprendre et d’être patient, que de vouloir brûler les étapes en s’en remettre à des forces inconnues et donc non maîtrisées. Ou faire appel à un pratiquant confirmé.

84 reponse sur "Pactes et conséquences"

  1. Bonjour, je te remercie de ton article. Je me suis un jour retrouvée devant une « statuette » qui servait à abriter l’âme d’un sacrifié. Je me demande depuis qu’arrive-t-il à ces âmes sacrifiées? Quels conséquences et quels liens avec la personne qui fait le rite ? As-tu des éléments de réponse?

    • Bonjour Sybille,

      pour répondre à tes questions, je dirais au global qu’une âme sacrifiée au profit d’un démon est une âme perdue. Elle devient sa propriété exclusive et il en fera ce qu’il veut comme par exemple la garder dans les plans inférieurs ou la faire se réincarner dans des vies particulièrement difficiles. Bien souvent, il va chercher à récupérer le capital « évolution » de cette âme afin de s’enrichir lui-même. Dans tous les cas, l’âme reste sous ses ordres à moins qu’il y ait une possibilité de délivrance en défaisant le pacte et en « combattant » le démon afin qu’il laisse partir l’âme.

      Si le rituel est exécuté par un pratiquant pour le compte d’un commanditaire, le sorcier n’aura pas de retour particulier car il est censé se protéger. Le client aussi est normalement protégé par le sorcier mais de toutes façons, comme je le dis dans l’article, on ne tue pas ou ne fait pas tuer une personne sans avoir un retour et c’est le karma qui prend. Lorsque c’est un sorcier qui sacrifie pour son compte, suivant son niveau et l’entente avec les démons, cela sera directement son karma qui sera impacté ou alors une partie de son âme qui sera affectée.

      J’espère avoir répondu à tes questions, c’est un sujet qu’il faut malheureusement aborder car ce sont des pratiques qui existent encore. L’Amour, la Lumière et les petits angelots ont encore du travail!! 🙂

  2. Merci Elodie,
    Je vais te rapporter une histoire qui m’a été raconté. Un praticien (Santéria) avait réussi à emprisonner une âme pour qu’elle lui obéisse et assouvisse ses désirs et ses ambitions. Ce lien devait être « célébrer » toutes les semaines. Les capacités du praticien se sont fortement développées. Cependant, parallèlement, l’entité se mis à déformer sa personnalité, lui faisant perdre peu à peu la raison. Au dernières nouvelles il avait eu un accident de voiture sur une route droite et sans voiture autour. J’ai pu observer autour de moi que ceux qui utilisent leurs capacités dans la prédation, l’ambition et l’égoïsme devenait eux-mêmes victimes de prédation, manipulation, etc. Et pour conclure, j’ai connu une femme qui pratiquait le vaudou seule et en groupe. Elle s’était auto-envoutée pour trouver l’amour, mais un de ses intimes compagnon de rituel l’avait aussi envouté pour qu’elle reste sa maîtresse. Ironie du sort: l’arroseur arrosé! Peux-t-on vraiment jouer avec le feu sans jamais être bruler? Je ne le crois pas, ces personnes ont peut-être besoin de l’apprendre intimement dans leur chair.

  3. Bonjour Sybille,

    Haute-Magie ou Sorcellerie « Noire », même combat… Tout part d’une intention. Certains mages succombent aux charmes d’entités élémentales comme les Sylphides, devenant fous, alors qu’il n’y a rien de sombre dans ce type de rituels. La Magie noire quand à elle, permet certes l’obtention de grands pouvoirs, de grandes richesses, mais le retour est rude et la moindre faute impardonnable.

  4. Je pense sincèrement que n’importe quelle pratique, à partir du moment où l’on tombe dans l’excès ou dans l’extrême, peut devenir dangereuse…le trop est l’ennemi du bien et cela est valable dans tous les domaines.

  5. Les lois universelles s’appliquent pour tout et tout le monde. Certains pratiquants ont parfois tendance à oublier que malgré toutes les protections possibles, l’univers nous renvoie ce que nous faisons.

  6. Bonjour
    Je tiens a partager mon histoire.
    J ai grandie dans une maison hantee. Les entites se sont uniquement manifeste a partir du moment que j ai atteint ma sixieme annee. A l age adulte, une femme s est manifeste en reve et elle m a explique qu a une autre epoque elle s est fait embarquer par des amies dans la magie noire. C est cette entite qui hantait ma maison. Dans un autre reve j ai vu un homme qui etait attache dans un arbre, il etait attache par les deux bras, il etait comme fusionne a cet arbre. Je ne connais rien a la magie noire mais cet arbre et l homme ne devaient pas etre separes. A une epoque m a t on explique, cet arbre se trouvait a l emplacement ou se trouvait ma chambre. Est cela qui expliquait pourquoi les manifestations se produisaient dans ma chambre?

    • Bonjour,

      Oui effectivement, les lieux ont une mémoire énergétique très forte et lorsque vous êtes sensibles, cela se ressent. Peut-être même que vous deviez avoir quelque chose à faire avec ces informations puisque l’on vous a expliqué certains faits qui sont loin d’être anodins selon moi…

      À bientôt,

      Élodie

  7. Je voulais savoir quelque chose… fair une condition avec le diable (sacrifier un boeuf a chaque année pour lui et en échange demander l argent pour une durée de 5ans ) signer se pacte de son sang sens donner son ame est ce que c dangereux de faire se sa?si oui pourquoi quel seront les conséquences ?

    • Bonjour Babi,

      Je vais essayer de répondre au mieux à votre question. D’une manière générale, pactiser avec le diable ou ses généraux est très dangeureux pour vous dans cette vie et votre âme pour l’avenir. Je ne sais pas d’où vous tenez cette information concernant le sacrifice annuel d’un boeuf en échange de la richesse mais le diable n’a que faire de l’âme d’un animal, seules les âmes humaines (ou équivalent) l’intéresse, et c’est pareil pour toutes les entités du bas astral. Lorsque ce n’est pas l’âme elle-même qui est visée pour être tenue en esclavage, c’est son pécule karmique qui lui sera dérobé.

      En résumé, vous allez sacrifier un boeuf pour rien puisque cela se retournera tôt ou tard contre vous et vous n’aurez pas le retour sur investissement.

  8. Salut Elodie,

    Laisse moi souligner la générosité lorsque je la rencontre, j’ai demandé de l’aide sur votre site
    et j’espère faire partie des cas qui te sont accessible et pour qui tu pourra quelques choses.
    Je suis infiniment reconnaissant à mon guide ou aux instances supérieurs de m’avoir fait découvrir
    votre site, alors que je chercher « la magie du verbe » dans le sens écriture et non spirituel.
    À bientôt.

    Malou

  9. comment faire un pacte de sang lier a un amour eternel , ou il y aura des consequences a celui ou celle qui le brise

    • Bonjour,

      je vais vous faire une réponse très simple: ON NE FAIT PAS DE PACTE DE SANG, JAMAIS!

      Lorsque vous pactisez, c’est obligatoirement avec un démon et c’est la début de la fin pour votre âme. Si vous ne vous en rendez pas compte dans cette vie, votre âme sera en grande difficulté si elle arrive à se réincarner un jour, elle sera toujours sous le coup de ce pacte, et ceci dans le meileur des cas. Au pire, elle sera esclave de ce démon dans l’astral, donc perdue et en souffrance. Est-ce vraiment ce que vous voulez?

      On peut se défaire des pactes mais c’est compliqué et non pas sans conséquence suivant qui le rompt et comment c’est fait. Il faut surtout éviter que les deux personnes liées sans défassent seules, sans l’aide d’un vrai opérateur.

      L’amour éternel dont vous parlez ne peut être vrai et sincère que entre deux âmes jumelles et il existe entre elles depuis leur création. est-ce bien raisonnable d’aller tenter le diable pour un amour qui existe déjà?

      Je vous invite à bien réfléchir à vos actes car ils ont des conséquences au-delà de votre vie actuelle.

    • Bonjour. Je voulais répondre avec mon propre « vecu » : j’ai été voir lors d’une vie karmique romaine une magicienne pour faire un sort, celui de l’anneau d’amour eternel pour que mon bien-aimé ne reparte plus sur les champs de bataille et este avec moi. Mais cette magie n’a pas été retirée et j’ai quitté cette vie avec cette magie. J’ai donc retrouvé cet homme dans plusieurs vies avec un amour impossible qui a pourri de nombreuses vies. Heureusement dans cette vie, une thérapeute karmique à défait cette magie et dorénavant nous sommes libérés pour notre prochaine vie. Alors attention car toute magie « rouge » impacte le libre-arbitre de l’autre et rien de positif ne peut en sortir.

      • Bonjour Nathalie,

        Merci pour votre témoignage et effectivement toutes les magies impliquent une privation du libre-arbitre à différents degrés et il faut différencier les pactes des rituels et aussi quelles sont les intentions.

        Par exemple votre anneau d’amour éternel revient à lier deux âmes, cela porte sur plusieurs incarnations. Un ficelage va lui lier deux personnes durant leur vie actuelle et un retour affectif juste faire revenir la personne sans garantie que l’histoire dure, il s’agit uniquement d’une seconde chance.

        La magie n’est pas une solution de facilité et elle implique des sacrifices tout comme une prise de responsabilité.

  10. Ok elodie merci pour ta réponse. .. c est un marabout haitien qui ma proposer cette conditions et me la expliqué comme tel et ma di que ce n est pa mon ame que je vend c est juste que je nourie le diable chaque année pour que mon entreprise fructifie correctement pour la durée que je veux.

    • Je respecte énormément la sorcellerie haïtienne, mais là j’ai un peu de mal sur le principe de nourrir le diable avec un bœuf, on parle du diable quand même! Je veux bien reconnaître que je ne maîtrise pas les codes de ce type de pratique, mais honnêtement, je ne peux pas croire qu’il n’y ait pas une contre-partie sur l’âme car elle est le fondement même de leur nourriture justement. Tout le concept des plans inférieurs est lié à la maltraitance des âmes.

      Il se peut en revanche qu’il y ait un malentendu sur l’entité évoquée, que ce ne soit pas le diable mais une Loa, ce qui n’a absolument rien à voir.

  11. Okok je comprend et je suis un peux confus je n’ai pa envie de vendre mon ame sen le savoir. Merci

  12. Bjr je suis haïtien.je voudrais profiter de la vie
    Je voudrais prendre un pacte avec le diable
    Lui donne un boeuf pendant 50 ans afin qu’il me donne de l argent

    • Bonjour,

      si vous lisez les précédents commentaires, vous connaitrez ma position concernant votre demande. Même pour tout l’or du monde je ne pactiserai jamais avec le diable, je préfère savoir mon âme sauve.

  13. Bonjour,
    Et si quelqu’un vous a donné en sacrifice au diable (mais vous n’êtes pas décédé, mais bien en vie), comment se débarrasser des conséquences? Je dis cela, car je pense que c’est ce qui m’est arrivé, c’est très flou tout ceci, mais ma vie est une vie de « souffrances sans raisons » et sans arrêt surtout. Je n’ai conclu aucun pacte avec aucune entité.
    Une personne aurait-elle pu vous faire signer avec votre sang (de bébé ou d’enfant) pour ne pas endosser les conséquences néfastes? Merci.

    • Bonjour Diana,

      Un pacte peut-être conclu sur le dos d’une personne sans qu’elle le sache et sous certaines conditions, il peut trouver aussi son origine dans une vie antérieure. Il faut user de la magie pour se défaire d’un pacte, il n’y a pas d’autre solution.

      Avant de vous engager dans un désenvoûtement, il faut s’assurer qu’un pacte a bien été fait.

  14. Merci beaucoup Elodie de votre réponse que je n’avais pas lue avant. Mille mercis!

  15. J’ai fait un pacte de sang avec une fille nous sommes très liés on arrive pas a se séparer même quand on le décide c’est vain quelles sont les conséquences?

    • Bonsoir Larson,

      Les conséquences dépendent bien souvent du pacte que vous avez fait, en général il fixe les conditions en cas de non-respect. Dans votre cas, je ne sais pas trop quoi vous répondre puisque vous subissez pleinement ses effets, mis à part rompre ce pacte par la magie, j´espère que vous vous entendez bien car vous allez passer beaucoup de temps ensemble.

  16. Bonjour expliquer moi un peu les risque que je cours après avoir me faire goûté le sang d’une fille sans mon concentration . Aussi dites moi si c’est mon âme qui souffrira après ma mort ou c’est son âme . Et si possible comment je peux faire pour quitter ce sort. Je notifie que c’est elle qui m’a fait goûté son sang moi je l’ai pas fait . Là c’est un pacte qui fera que sois le seul a etre amoureux d’elle ou bien elle sera aussi amoureuse de moi ? Je rappel qu’elle n’a pas goûté mon sang c’est seulement pour elle , elle m’a fait goûté . Merci de me répondre et si possible me donner des détailles.

  17. Bonjour Elodie
    Je voudrais savoir si déjà pactiser avec la reine des eaux pour l’argent.
    Est-ce possible de rompre le pacte après avoir pactiser?
    Merci

    • Bonjour Samuel,

      je suppose que vous faites allusion à Mami Wata lorsque vous parlez de la reine des eaux.

      Mami Wata est une loa pour laquelle j´ai un très grand respect mais n´étant pas vaudouisante, je ne fais pas appel à elle. Vous pouvez toujours rompre un pacte, que ce soit avec elle ou un autre esprit ou entité mais attention aux conséquences. Je pense qu´avant tout, il serait plus sage de déterminer exactement quel pacte a été fait et comment il a été pratiqué afin de s´assurer qu´il existe vraiment dans l´astral.

  18. Bonjour moi mon cas est assez particulier parce que je sens que chaque fois l’orsque je tente de faire une initiative ca ne marche pas donc j’aimerais savoir s’il n’y a pas de truc particuliers a faire pour attirer la bonne chance ou de bonne opportunité vers sois mais sans conséquences néfastes que pourraient engendrés ce que vous me suggérer de faire parce que quand on parle de pacte ya tjr conséquence et enfin pour terminer pourquoi dites vous que vous avez beaucoup de respect pour la renne des eaux

    • Bonjour Luc,

      La première des choses à faire est de vous déconditionner de cette situation d’échec et ensuite à vous programmer mentalement pour la réussite. En résumé, arrêtez de penser que vous allez échouer et faites les choses comme si elles étaient acquises. Rien ne me dit à ce stade que vous subissez les effets négatifs d’un quelconque pacte.

      Dans le milieu, il y a des entités qui imposent le respect et d’autres non, j’aime beaucoup Mami Wata car elle fait partie de celles qui incarne le mieux la supériorité féminine en magie, dans la lignée de Isis. Disons que entre filles on se comprend 🙂

  19. Bonsoir Élodie, ma préoccupation est que mon homme et moi avons fait ,un pacte de fidélité,rien avoir avec le sang et toutes ces choses… On a juste utilisé les feuilles d’hysope ,l’eau et la bible dans laquelle on lu certains psaumes… Et on s’est baigné avec avant notre premier contact physique… Stp je voudrais savoir si cet acte à des conséquences néfastes ,et si il y en a quelques choses de diabolique caché derrière cela… Merci

    • Bonsoir Olivia,

      votre acte est seulement théurgique, un peu comme si vous aviez fait un sacrement donc ce n´est pas un pacte et il n´engage que votre promesse mutuelle, rien de plus.

  20. OK merci,Élodie…

  21. Bonsoir Élodie, je suis un homme d’affaire et mon charlatan m’a proposé un pacte avec un esprit a qui j’aurai a tué un coq blanc chaque 6 mois et en retour j’aurai une bonne marche de mes activités. Mais il m’a dis que c’est sans conséquence et c’est tout ce qu’il faut pas plus. J’ai demandé si l’esprit ne va pas me demander un jour le sacrifice humain et il m’a dis jamais qu’il ne va prendre que ceux a quoi je l’ai habitué donc le coq. Je voudrais des conseils. Merci

    • L’offrande du coq me semble plausible car cela existe dans certaines pratiques mais ce n’est pas à vous de le faire, c’est au sorcier qui ritualise… Ce n’est pas tout de tuer le coq, il faut qu’il soit offert lors d’un rituel. Et pour le sacrifice humain, je suis d’accord avec lui, le coq vivant en offrande est largement suffisant surtout si c’est tous les mois, je trouve que c’est beaucoup quand même comme récurrence. Méfiez-vous qu’il ne change pas les règles du jeu en cours de route et qu’il vous demande de l’argent régulièrement pour justement faire la cérémonie de sacrifice et que vous ne vous retrouviez bloqué dans vos affaires à cause d’une entité en attente de son offrande.

  22. Bonjour Elodie,

    vous écrivez : « Dégager une entité suite à un pacte est possible, à ma connaissance uniquement si ce dernier n’a pas été signé par le sang. » J’aimerais bien savoir quelle est votre source pour écrire cela ?

    En effet, plusieurs récits racontent que des pactes signés avec le sang ont été annulés suite à des interventions de la Vierge. Par exemple il y a l’histoire de Gil de Santarem, qui a signé un pacte avec son sang et en a été libéré : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_de_Santarem

    Si donc on en appelle à Dieu ou à la Vierge, il est possible de se libérer de tout pacte, quel qu’il soit, même fait avec du sang. Qu’en pensez-vous ?

    Loick

    • Je devrais corriger l’article car j’ai évolué dans ma pratique et donc mes connaissances. Un pacte est un rituel et comme tout rituel, on peut le défaire mais le pacte de sang engage l’âme comme offrande auprès d’un démon, donc même si on défait le pacte, faut-il encore ensuite réussir à libérer l’âme du démon sans que la personne ni son âme n’en subissent les conséquences.

      Je me méfie de tout ce qui touche à la religion et leur soi-disant libération des démons, ils sont les premiers à ritualiser avec alors c’est facile de nous vendre ensuite que Dieu ou la Vierge peuvent nous en libérer.

  23. Bonsoir Elodie,

    vous semblez considérer que l’offrande via le sang est beaucoup plus puissante que toute autre offrande. Mais d’où vient cette conception ? J’ai cité Gil de Santarem car il est question de liens « indissolubles » par le sang dans Faust et certaines légendes (?) remontant au Moyen-Age. Pourquoi ce lien serait-il indissoluble ?

    Il me semble que si un Dieu bon existe, et que si un être veut se libérer de ce genre de pacte, il le peut en faisant appel à Dieu, qui est créateur de tout y compris des démons eux-mêmes.

    Maintenant, il n’existe peut-être pas de Dieu, juste des entités diverses dans l’invisible, certaines malveillantes, d’autres bienveillantes. Dans ce cas, pourquoi y aurait-il une « évolution » ? Pour croire à une évolution – notamment au travers des réincarnations – il faut penser que Quelqu’un a programmé ces lois de l’univers pour cette évolution, que cette évolution est voulue, donc croire à une sorte de Dieu qui a créé les lois de l’évolution spirituelle…

    Croyez-vous en un Dieu (qui pourrait donc libérer les humains de leurs pactes, envoûtements etc.), ou juste à des entités diverses dans un monde invisible sans Dieu ? (Je n’ai pas vraiment d’avis sur la question).

    • Le sang est vecteur de l’âme, autrement dit, quelqu’un qui possède un échantillon de votre sang peut travailler sur votre âme et en faire ce qu’il veut. Lorsque vous faites un pacte avec le sang, cela revient à donner votre âme comme offrande et c’est très très grave car les pactes ne se font qu’avec des démons, votre âme a toute les chances de finir dans le bas astral après votre mort.

      La notion d’un dieu tel que nous le vendent les religions monothéistes n’existent pas. L’univers est régit par des lois universelles, en raison de la loi d’équilibre, tout existe car son opposé existe aussi. Si un dieu bon comme vous le dites existe, il y a donc son exact opposé aussi…

      Des divinités il en existe mais encore une fois pas comme dans les religions monothéistes qui sont une pure invention humaine, je ne vais pas reprendre l’histoire tout entière mais la religion chrétienne a été créé à partir en autre des écrits qui relataient la vie des anciens dieux égyptiens, c’est ainsi que Isis est devenue la Vierge Marie, Horus le petit Jésus, les anges déchus sont 4 de ces dieux égyptiens… et le Dieu biblique est un amalgame/imposture de différents personnages dont la Source elle-même.

      L’univers a un principe de fonctionnement dont l’évolution des âmes en fait partie. Les diverses entités dans l’invisible dont vous parlez sont des êtres qui existent dans les différents plans, là il est question de fréquence vibratoire.

      Je ne crois pas en un Dieu donc en aucune des religions monothéistes. Je suis païenne donc polythéiste avec une croyance dans certains dieux égyptiens, à la Déesse Mère et à Cernunnos car ce sont des divinités en lien avec la nature mais je n’ai aucun culte. Je « travaille » avec eux mais je n’ai aucun autel chez moi, ou autre comme pourrait avoir des personnes croyantes.

      Vous devriez aller sur ma chaîne YouTube « Yaganmatri », j’en parle pas mal et certaines vidéos répondraient à vos interrogations.

  24. Bonjour Elodie,

    je viens de lire votre article : http://www.lamagieestenvous.com/difference-entre-pacte-rituel/

    En fait j’ai des difficultés avec l’idée qu’à partir d’un fluide corporel, le sorcier ou l’entité pourrait faire « ce qu’elle veut » de nous.

    Dans ce cas, il suffirait que des sorciers travaillent dans des laboratoires d’analyse médicale, ils récupéreraient le sang de dizaines voire de centaines de gens, et pourraient récupérer leurs âmes. Je suppose que vous donnez votre sang pour analyse médicale, et comment savoir qui l’utilise et à quelles fins ensuite ?

    Autre problème. : la transfusion. Si le sang c’est l’âme, alors quand il y a transfusion il y a mélange des âmes, donc les gens se trouvent liés dans l’astral après leur mort ?

    • Il faut quand même relativiser dans le sens où pour chercher à récupérer le fluide corporel d’une personne, il faut vraiment en avoir l’utilité et les sorciers ne ritualisent pas dans le vide, juste pour le fun histoire de faire du mal à quelqu’un… Et en plus, on peut faire du mal sans utiliser les fluides corporels si on le souhaite, les rituels ne manquent pas à ce sujet. Par ailleurs l’utilisation des fluides corporels peut être aussi à des fins bienveillantes.

      Les lois universelles posent aussi des interdits, votre théorie sur un éventuel rituel de masse sur des âmes à partir de leur sang récupéré en laboratoire ne tient pas, il ne serait pas permis. Il faut différencier le cas d’un sorcier qui ritualise suite à une demande du taré de service qui ferait n’importe quoi.

      Dans mon cas, puisque j’ai eu une prise de sang à faire il y a quelques mois, je me suis assurée que l’échantillon ait été utilisé à de bonnes fins et correctement détruit ensuite grâce à une des entités qui m’accompagnent au quotidien, mais j’avais de bonnes raisons de le faire, sinon habituellement je m’en fiche complètement.

      Pour ce qui est de la transfusion, c’est exactement pareil avec la viande que vous consommez puisqu’elle contient l’âme de l’animal, vous pouvez ressentir légèrement les émotions transmises par la seconde âme le temps que le corps l’évacue, c’est l’histoire de quelques jours.On ne peut pas cohabiter avec plusieurs âmes.

  25. Votre réponse pose quelques questions.

    S’il n’y a pas un Dieu bon – ou La Source bonne – à l’origine de l’univers, d’où viennent ces lois universelles qui, par exemple, interdisent aux sorciers d’utiliser du sang en masse, ou qui commandent une évolution à travers des réincarnations ? Ces lois se sont faites « toutes seules » ?

    Si par ailleurs il y a une loi d’évolution, notamment à travers les réincarnations, ne concerne-t-elle pas aussi le bas astral, qui lui-même évoluera et se purifiera pour rejoindre les plans supérieurs ? (Il me semble que c’est l’idée des spirites, pour lesquels il y a bas astral mais évolution globale de tous les êtres, y compris les entités « mauvaises » qui s’allègent peu à peu…).

    • Au risque de me répéter, tout ce qui est existe dans l’univers a son inverse, dans le cas présence la Source qui est bienveillante est en opposition à ce que l’on appelle l’Ombre qui est purement malveillante. Les Lois universelles proviennent du fonctionnement même de l’univers, sans Loi d’attraction l’univers ne serait que du gaz… Je vous ai dit de regarder sur ma chaîne YouTube, je l’explique dans une vidéo sur les Lois Universelles.

      Il n’y a pas de loi de l’évolution, il n’existe que 4 lois universelles dont découlent des principes. Le principe d’évolution concerne tous les plans vibratoires mais il faut le voir comme un plan de carrière, une entité du bas astral restera dans le bas astral et si elle doit évoluer, elle évoluera en devenant plus mauvaise puisqu’elle vit dans ce plan. Il y a des « frontières » entre chaque plan et les entités du bas astral ne peuvent pas accéder aux plans supérieurs et il faudrait être sacrément naïf pour croire qu’elles ont envie de se purifier.

  26. Quelqu’un qui a passé un pacte satanique et qui revient….. dans une autre vie? En général, quand on passe un tel accord, par la suite, après la mort, on est lié à Satan et donc, si on revient dans une autre vie, on serait automatiquement un démon, quelqu’un de :mauvais et de corrompu dont la fonction serait de corrompre les autres. Pourquoi satan renverrait quelqu’un qui a pactisé pour le faire souffrir, alors qu’il (celui qui a passé le pacte) était devenu son suppôt, donc, une partie intégrante de lui-même? Ou alors, si je comprends bien, quand cette âme arrive en enfer, si satan la renvoie, c’est qu’elle ne lui correspond pas, elle ne lui obéit pas et là, il se venge en la renvoyant dans une vie de souffrances. Beaucoup d’êtres humains ont des vies incompréhensibles et de souffrances, d’injustice et d’incompréhension….. satan donnerait donc une chance dans une vie future à une personne qui a pactisé avec lui-même, pour que celle-ci le haïsse à tout jamais? Autrement dit, satan se retournerait contre lui-même à certains moments????

    • Bonsoir Diana,

      Vous allez trop loin dans les cogitations, vraiment et rien de ce que vous dites n’est juste.

      Lorsque l’on passe un pacte avec satan et que celui-ci récupère l’âme, elle ne devient pas un démon pour autant, elle devient une « âme perdue », un jouet, une esclave… Le bas astral est très hiérarchisé et tout ce qui y vit n’est pas obligatoirement du démon. Ensuite si satan décide de renvoyer une âme afin qu’elle s’incarne tout en gardant la main dessus, bien que cela soit facile à dire, le process est bien plus compliqué mais en tout cas le but est que cette personne soit en souffrance car ce sont les énergies négatives qu’elle va dégager qui nourrissent les entités du bas astral. Là aussi il ne faut pas tout confondre, ce n’est pas parce que quelqu’un est en souffrance que son âme est sous emprise d’un démon, beaucoup de gens se payent des vies pourries uniquement car ils n’ont pas une vie en adéquation avec leur chemin de vie. Donc non satan ne se retourne jamais contre lui-même bien que l’intelligence fasse défaut à bon nombre d’entités du bas astral.

  27. Bonjour,
    Il ne s’agit pas de cogitations, mais ce que j’ai écrit, suivait juste une logique, à mon sens.
    Je voulais juste donner mon point de vue, mon ressenti.
    Cordialement.

    • Quand on pose des questions ainsi, cela s’appelle des cogitations ou des réflexions si vous voulez. Si pour vous cela suivait une logique et bien ma foi, que dire, vous n’y êtes pas du tout. C’est aussi mon rôle de vous le dire et de ne pas vous laissez croire ainsi des choses fausses surtout lorsque vous vous exprimez sur mon site.

  28. Bonsoir Elodie,

    tout d’abord, merci à vous de prendre le temps de répondre à toutes ces questions !

    Vous écriviez dans une réponse précédente :
    « Le sang est vecteur de l’âme, autrement dit, quelqu’un qui possède un échantillon de votre sang peut travailler sur votre âme et en faire ce qu’il veut. »

    Si un initié de la main gauche ou un sorcier possède un échantillon du sang d’une personne et a utilisé ce sang pour créer un lien et récupérer son âme après sa mort, pouvez-vous le percevoir en voyance ?

    Et dans un tel cas, le lien ou le rituel peut-il être défait ? Ou bien est-ce irrévocable ?

    • Je vois bien où vous voulez en venir mais je vous le répète, il n’y a aucun intérêt à faire cela sur une âme lambda, celle de monsieur et madame tout le monde.

      Pour allez vérifier si une âme a été enfermé dans un objet, il faudrait déjà que quelqu’un s’en préoccupe mais sinon oui en toute logique, si une personne me demande de vérifier si l’âme de feu telle personne a été enfermé ou non, je devrais être en mesure de le voir et de la libérer si la demande en était faite. En principe un rituel peut être fait donc défait aussi.

  29. Bonsoir Elodie,

    j’ai découvert ce texte de Franz Bardon sur les pactes, y compris avec le sang, ici : http://www.equinox-blog.net/article-21272037.html

    Pour rappel aux lecteurs/lectrices du site, Bardon était considéré comme l’un des plus grands initiés du XXème siècle.

    Son propos rejoint le vôtre sur la gravité et l’engagement du pacte, néanmoins il est moins définitif que ce que vous dîtes, puisqu’il affirme qu’au bout d’un (long) temps, un être qui a pactisé avec une entité s’éveillera et pourra – ou non – se libérer de cette emprise :

    « Le lecteur se demandera pourquoi un sorcier est condamné à servir un démon pendant un temps si long. Répondre à cette question ne présente aucune difficulté pour le Mage qui connaît bien les différentes Sphères subtiles que le sorcier a pleinement payé les services que le démon lui a rendus lorsqu’il était encore sur Terre -ceci peut nécessiter, selon notre mesure du temps, des centaines d’années, puisque le Temps et l’Espace n’existent pas sur ces sphères- la conscience ainsi que sa nature quadripolaire, commenceront à s’éveiller lentement de nouveau et il se sentira petit à petit libéré de cet esclavage puis, devenu libre, il pourra disposer de lui-même. Toutefois, si à ce moment là, sa conscience, rétive à suivre la voie du Bien, vacille, il restera alors dans ce plan démoniaque et, à terme, il perdra sa quadruple polarité et finira par s’identifier à cette sphère en s’assimilant à la vibration de celle-ci pour toujours. Ainsi, se sera-t- il condamné lui-même. Il cesse d’être alors un être humain, à l’Image de Dieu, pour devenir un démon lié à cette sphère. C’est certainement la dégradation la plus basse que puisse connaître un être humain et qui peut être appelée «la damnation», selon le terme religieux, ou bien le véritable «péché contre l’Esprit».
    Voilà donc comment on scelle un pacte avec un Être subtil de toute Sphère.
    Si donc le sorcier suit la voix de sa conscience, il peut se libérer du plan démoniaque et réintégrer l’astral lié à la Terre où, ayant recouvré sa quadripolarité, il poursuivra son développement spirituel. Dans ce cas, lorsqu’il devra se réincarner, cette renaissance lui sera accordée sans difficulté car c’est dans le monde physique que l’on se purifie le plus facilement et que l’on évolue à l’instar de tous les hommes. Un sorcier qui se réincarne après cette aventure est en mesure d’acquérir, sur Terre, un grand pouvoir occulte du fait qu’il a déjà travaillé avec des forces subtiles, même si celles-ci sont négatives. Cette catégorie d’êtres sont des magiciens-nés car ils possèdent des capacités magiques innées et n’ont pas besoin d’apprendre les rudiments de la Magie. »

    Que pensez-vous de cet texte, extrait d’un ouvrage sur la magie évocatoire ?

    Lorsque vous parlez des pactes – avec leurs conséquences définitives, donc avec un côté désespérant et effrayant – sur quelles sources vous fondez-vous ? Auriez-vous un ouvrage de référence à indiquer à vos lecteurs sur le sujet ?

    Merci d’avance !

    • Comme toute personne qui s’interesse à la magie, j’ai lu les livres de Bardon et je ne partage pas tout le temps son avis. Croire que le bas astral libérera une âme par le simple fait qu’elle ne veuille plus y appartenir relève de la crédulité. Ensuite il y a deux choses à prendre ne considération, la première c’est que la majorité des gens qui cherchent à faire des pactes sont ce que l’on appelle des profanes, ils n’ont aucune notion de tout ce que peut induire un tel acte et ses conséquences, et en tant que pratiquante avertie puisque je fais régulièrement des désenvoûtements, dégagements et autres exorcismes, je serais d’un mauvais conseil de ne pas mettre en garde en connaissant les conséquences qu’impliquent les emprises d’entités du bas astral et de dire allez-y c’est sans danger, vous pourrez vous en sortir par la simple volonté, ceci est faux. En second, il existe effectivement des sorciers qui pactisent pour des raisons spirituelles et matérielles mais on est loin du cadre de monsieur et madame tout le monde qui pensent que sacrifier un bœuf pour s’enrichir suffira au diable… Vous voyez la nuance?

      Certains sorciers prennent des drogues dure comme du lsd à très faible dose pour améliorer leur connexion lors des rituels, ils sont dans la maîtrisent de leurs actes là où une personne lambda ne saura pas se limiter et finira en overdose. Quoi que dise Bardon au sujet des pactes, je n’approuve pas, car même un sorcier débutant se fera avoir lors d’un pacte. D’ailleurs autre erreur de Bardon, il dit « voilà donc comment on scelle un pacte avec un être subtil de toute sphère », il induit en erreur ses lecteurs puisqu’il n’y a pas de pactes possibles ailleurs que dans le bas astral, c’est un rituel propre aux « êtres subtils » de cette sphère.

      La majorité de ce que j’ai appris, je ne le tiens pas des livres, c’est à force de pratiquer et de recevoir des enseignements des entités qui m’entourent, de ce fait je n’ai pas de livres à conseiller.

  30. Bonjour Elodie
    Est il possible de discuter avec vous en privé s’il vous plaît ?

  31. Est-il cher de défaire un pacte conclu dans une vie antérieure? Car je ne comprends rien de ma vie. Il est possible que cela soit cela ou non un envoûtement car à l’accouchement de ma mère, celle-ci avait été envoûtée et une voyante m’a dit que j’ai été touchée déjà dans son ventre par des « démons ». Et si le pacte a été conclu dans une vie antérieure AVEC LE SANG, peut-on le défaire tout de même? Merci. Je m’interroge car ma vie est bizarre…….trop d’échecs et d’injustices, même si je m’y fais, sans trop me plaindre, elle est tout de même bizarre et mauvaise. En plus, je suis très croyante, j’adore Dieu, Jésus-Christ surtout. Merci.

    • Je ne sais pas pour le prix, tout dépend qui vous sollicitez pour faire ce genre de travail, encore faut-il qu’un pacte soit vraiment la cause de votre problème, ce dont je doute. Bien souvent les gens pensent directement à ce genre de travaux occultes fait sur eux en omettant les raisons même de leur incarnation comme par exemple régler un probléme de leur vie antérieure. En général, en magie comme en sorcellerie, tout ce qui a été fait peut être défait.

  32. Je pensais à vous. Je pense que vous savez le faire, puisque vous avez été confrontée à un tel cas. Peut-être dans le mien, s’agit-il de cela? C’est en lisant ce que vous avez écrit tout au début, il peut s’agir de cela dans mon cas, une vie d’incompréhension, je le vis en permanence. Merci.

  33. Bonjour Elodie,

    Ma question concerne les sociétés secrètes et les pactes de sang.

    Ayant côtoyé des milieux initiatiques, j’ai eu le témoignage direct de quelques personnes qui ont adhéré à des sociétés secrètes occidentales. J’ai aussi lu différents témoignages sur les rituels de sociétés secrètes comme les Skulls and Bones ou les Illuminatis. Leurs rituels d’adhésion comportent des phases comme répondre à des questions gênantes, faire des gestes symboliques, prêter serment, voire signer des documents à l’encre – mais dans les témoignages recueillis, il n’y avait jamais la demande par la société secrète de signer un pacte de sang.

    Or certaines de ces sociétés secrètes occidentales sont sans doute au service du bas astral. Si elles voulaient lier de façon définitive leurs adeptes, elles devraient leur demander de signer un pacte de sang (ce qui serait facile, il suffirait de demander de signer un document avec une goutte de sang lors de l’adhésion par exemple). Alors, selon vous, pourquoi ce type de sociétés secrètes occidentales ne demandent-elles pas de pacte de sang ? Cela semble illogique. (Cela est peut-être différent pour des sociétés secrètes africaines ou vaudous, je n’en sais rien).

    Pierre

    • Bonjour Pierre,

      Je ne suis loin de tout savoir mais si une société secrète devait faire faire un pacte de sang à ses membres, ce ne serait certainement pas au niveau apprenti/compagnon, il faudrait monter bien plus haut dans les degrés quand leur rite soi-disant spéculatif devient opératif. On sait très bien que à partir d’un certain niveau, ils ritualisent tous mais il n’est pas question de montrer cela aux apprentis ou compagnons, voir même les premiers degrés de maître afin de s’assurer de la loyauté et de l’implication totale de la personne, quand son esprit sera bien imprégné ;)… Par chance toutes les sociétés secrètes ne ritualisent pas avec Satan, même en Afrique ou dans le Vaudou car c’est plus outre-atlantique et Italie/Allemagne que cela se passe, mais on constate bien les dégâts qu’elles font sur notre société et cela depuis quelques siècles déjà.

  34. Bonsoir Elodie et merci pour votre réponse sur les sociétés secrètes.

    En fait ce qui me semble assez effrayant dans ce que vous dites sur le sang, c’est qu’apparemment un sorcier, s’il dispose du sang d’une personne, peut faire ce qu’il veut de son âme. Cela semble possible même sans le consentement ni pacte volontaire de la personne, ou ai-je mal compris ?

    Dans ce cas, cela voudrait dire qu’un sorcier ou un groupe négatif pourrait par exemple enlever une personne (cela arrive dans les crimes rituels), la sacrifier et en plus prendre son sang et vouer son âme au bas-astral ? La personne serait innocente, mais elle serait quand même condamnée à aller dans le bas-astral pour l’éternité parce qu’un sorcier a pris son sang et a fait le rituel approprié.

    N’est-ce pas très injuste ? N’y a-t-il pas des lois cosmiques qui empêcheraient ce genre de situation dans laquelle il suffit à un sorcier de se procurer du sang pour « emprisonner » l’âme pour l’éternité.

    Cette idée m’inquiète d’autant plus que dans mon entourage une personne a sans doute laissé du sang entre les mains d’un sorcier (sans faire de pacte, mais accidentellement), et j’espère que celui-ci ne peut pas l’emprisonner à jamais dans le bas-astral.

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour votre éclairage !

    Pierre

    • Le sang est vecteur de l’âme et à partir du moment où vous avez suffisamment de sang d’une personne, si vous avez les compétences et des intentions nuisibles, rien ne peut empêcher de lier un pacte. Maintenant attention, comme je l’ai déjà dit dans un précédent commentaire, il ne faut pas non plus généraliser, cela reste une infime minorité des pratiquants qui sont assez stupides pour agir ainsi.

      En ce qui concerne les crimes rituels, vous m’excuserez de ne pas être une experte mais le sacrifice d’une personne est justement fait pour nourrir un quelconque démon avec l’énergie de l’âme… de fait l’âme se retrouve prisonnière du bas astral. A quoi pensez-vous que servent tous ces sacrifices de masse qui sont orchestrés sous couvert d’accident ou de guerre? On parle de complot mais pour nourrir Satan et son mouflet, certaines sociétés occultes ne reculent devant rien.

      Les lois universelles ne gèrent pas au détail, elles sont un ensemble valable pour l’ensmble des plans et des êtres, si certains pensent pouvoir outrepasser sans conséquences, libre à eux mais tôt ou tard, ils le payeront. Et malheureusement pour l’âme, c’est une expérience comme une autre.

      Tant que la personne dont vous parlez vit « normalement », vous n’avez pas à vous inquiéter. Elle aurait déjà des symptômes d’emprise ou de possession si jamais quelque chose avait été fait sur elle.

  35. Bonsoir Elodie,

    votre réponse m’étonne. Si le sang est vecteur de l’âme, je suppose que même une très très petite partie de sang suffit pour faire un rituel. Pourquoi en faudrait-il « suffisamment » ?

    Vous me rassurez un peu en disant que si quelque chose comme un rituel de sang avait été fait sur mon ami, il aurait ressenti des effets. Mais si des personnes mal intentionnées ont récupéré de son sang comme je le crains, et qu’elles ont pratiqué un rituel pour le lier, en ressentira-t-il obligatoirement des effets dans cette vie ? Si c’est un lien qui se déclenche à la mort (comme lorsqu’il y a un pacte, où le pactisé ne doit donner son âme qu’à sa mort), mon ami ressentira-t-il les effets d’emprise ou les problèmes dès cette vie ?

    Pierre

    • Je ne pratique pas de pacte de sang donc je ne sais pas quelle quantité il faut exactement mais si je m’en réfaire aux autres rituels que je connais et pour lesquels il faut du sang ou un vecteur fluidique, 3 gouttes ne suffisent pas. Il en faut un peu plus pour pouvoir travailler avec, c’est une question de logique, plus on a de matière, mieux c’est. L’échantillon doit être suffisant pour pouvoir sceller le rituel.

      Réfléchissez 2 secondes, un pacte de sang revient à donner son âme à une entité du bas astral, vous pensez vraiment qu’elle va attendre le décés de la personne pour prendre possession de son bien? Ils ne respectent rien et n’ont aucune morale, ils ne s’embarrassent pas des protocoles comme nous. Si votre ami avec été victime d’un pacte, il serait déjà sous emprise et il en aurait les premiers signes.

  36. Bonjour Elodie,

    vous écrivez que si un pacte est scellé, l’entité du bas-astral commencera dès cette vie à prendre possession de l’âme et qu’il y aura donc des symptômes de ce pacte.

    En fait je me disais que tant qu’on est incarné, le plan matériel et le corps font obstacle au bas-astral et à ses influences. Ainsi, même si un pacte est scellé avec une personne (avec ou contre son consentement), la personne n’en ressent pas les effets car sa condition d’âme incarnée la préserve.

    Ainsi pour mon ami, je supposais que même si une action a été accomplie en utilisant son sang, il n’en est pas très affecté car il est incarné, donc que l’influence du bas-astral ne s’exerce pas et ne s’exercera vraiment qu’à sa mort…

    Pierre

    PS. De toutes façons le mieux pour mon ami, qui est troublé et pas très bien avec cette histoire, serait qu’il consulte une personne qui puisse voir ce qu’il en est. Vous pourriez savoir si « on » a tenté quelque chose avec son sang ? Peut-il vous contacter ?

    • Bonjour Pierre,

      Votre raisonnement est faux. Je ne peux difficilement être plus claire. Petit cours de science pour vous faire comprendre pourquoi vous êtes en erreur. Dans l’univers tout, absolument tout est une question d’énergie. Cette énergie va vibrer à différentes fréquences, ce qui va permettre d’obtenir différents états que l’on pourrait classifier sommairement en invisibles, gazeux, liquides et solides… L’univers est en partie constitué d’atomes et de particules subatomiques qui sous l’influencent d’une certaine fréquence va justement permettre une densification ou non de l’énergie dans les états que je vous ai cité précédemment. Tout ce qui est dans la matière résulte de fréquence basse et des lois universelles qui vont faciliter l’assemblage des atomes et des particules subatomiques en molécules et ainsi créer un corps physique. Ce corps physique ne saurait vivre dans sa structure énergétique qui est composée de son âme, son esprit, son aura, ses corps subtils et ses chakras entre autre. Un corps physique sans structure énergétique est un amas de matière sans vie, comme lorsque nous sommes morts. A partir du moment où l’on prend en considération que notre corps physique n’est que de l’énergie condensée en matiére et que pour fonctionner il a besoin de différents composants énergétiques, tout ce qui peut impacter les différentes énergies et ce peut importe leur fréquence vibratoire IMPACTE tout l’être dans son intégralité. En résumé le corps physique ne protége pas l’âme, et même au contraire il l’alourdit. Une âme non incarnée ne pourra pas se faire piégée aussi facilement qu’une âme incarnée.

      De plus, je tiens à rajouter que à force de retourner le problème ainsi, vous êtes à limite de l’auto-envoûtement, que vous pouvez d’ailleurs projeter sur votre ami alors que très certainement il n’y a rien. Et puis quelle idée est passée par la tête de votre ami pour qu’une tierce personne, certainement non-professionnelle de santé, ait pu avoir accès à son sang ainsi? C’est surtout ceci qui m’interpelle dans ce que vous dites.

      Il m’écrit si il veut, je vérifierais comme je le fais habituellement pour toutes les personnes qui me sollicitent.

  37. Merci Elodie pour ces réponses. Je pense que mon ami vous expliquera lui-même ce qui est arrivé en vous contactant, ce sera plus simple.

    J’ai remarqué qu’en nous répondant, vous apportez certains éléments supplémentaires ou des éclairages à vos articles et vos vidéos. Comme votre enseignement est inédit – vous avez dit que vous ne pouviez pas recommander de livres qui résumeraient ce que vous dîtes -, n’avez-vous pas l’intention d’écrire un ouvrage ? Celui-ci permettrait de développer et d’expliquer plus en détails les vidéos, ce serait passionnant et apporterait beaucoup à ceux qui vous suivent, à mon humble avis.

    Bien à vous,
    Pierre

  38. Bonsoir M. J’ai un problème avec ma petite amie.Elle a signé un pact de sang avec son ex quand elle avait 16ans, et elle ne se souvient plus des conditions dans lesquelles cela à été fait.Juste qu’ils se sont blessé et échangé de sang, et se son juré ne pas se séparé.Maintenant elle commence a faire des cauchemard et tombe malade quand ce dernier les aussi. Mais celui ci refuse de le défaire q’il l’aime toujours. S’il-vous-plaît aidez-moi , que faire ? J’ai déjà coucher avec elle, est-ce que je cours Moi aussi un risque ?ou-bien doit je quitté cette fille.svp aidez moi.

    • Bonsoir,

      Comme je l’ai déjà écrit pas de rituel = pas de pacte. Le simple fait de se couper pour « s’échanger » le sang et se promettre quelque chose n’est pas un vrai pacte, cela n’a aucune valeur, ils se font fait une promesse c’est tout. Aujourd’hui on est plus sur un phénomène d’auto-envoûtement, votre compagne ferait mieux de ne rien dire à cet homme et de vivre sa vie comme elle l’entend puisqu’elle n’est liée en rien. Les rapports sexuels que vous avez eu n’ont aucun impact et vous pouvez la quitter ou rester avec, c’est à vous de choisir…

  39. Bonsoir Elodie,
    en lisant les échanges ici et ce que vous dites sur le sang, je me demande quelque chose : si un sorcier dispose d’un peu de sang d’une personne, peut-il faire un pacte à la place de cette personne et la lier au bas astral, sans qu’elle y joigne sa volonté ? Ou bien un pacte n’est-il possible qu’avec la volonté explicite de la personne qui y met son sang ?

    • Bonjour Antoine,

      Un pacte peut être lié sans le consentement de la personne puisque cela reste un rituel. Beaucoup d’actes en magie/sorcellerie peuvent être faits sans l’accord de la personne, la question qui en découle est de savoir si c’est déontologique ou pas… À ma connaissance, très peu de sorciers s’amusent à ce genre de chose car faire un pacte sans la demande explicite et l’acceptation totale de la cible du rituel, cela risque de lui coûter très cher.

  40. Ah curieux de savoir. Pourquoi un pacte sans le consentement risque-t-il de « coûter très cher » au sorcier ?

    • Facile, lois universelles. Même si le sorcier aura état prévoyant en faisant un rituel de protection pour s’éviter le choc en retour de suite après le rituel, il subira le « second effet Kisscool » des lois universelles pour le mal qu’il aura fait à cette personne. Rien ne reste impuni, tôt ou tard, cela tombe.

  41. Donc un sorcier compétent n’a jamais intérêt à faire un rituel ou un pacte sans le consentement de l’intéressé, si je comprends bien ?

    Sinon vous disiez dans une précédente réponse qu’un pacte, qui lie au bas astral, a des effets notables dans la vie d’une personne. Quels effets ressentira-t-elle si elle a été pactisée (volontairement ou sans son consentement) ?

    • On ne parle pas de compétence mais de malveillance, un sorcier malveillant peut être compétent, tout est une question d’intention.

      Les effets sont exactement les mêmes qu’une personne qui se retrouve sous emprise d’une entité, il y a des articles à ce sujet sur le site.

  42. En fait, si un sorcier est compétent, il connaît les lois universelles ; il sait donc qu’en accomplissant un acte malveillant, même s’il se défend contre le choc en retour initial, il recevra le choc du « second effet kiss coll » comme vous l’appelez avec humour. Donc, si un sorcier est compétent, paradoxalement il va s’abstenir d’actes malveillants, car ceux-ci vont automatiquement lui nuire en retour… Qu’en pensez-vous ? (Au passage, ce serait peut-être bien une vidéo sur cette loi du choc en retour).

    Pour les effets sur l’emprise d’une entité, quel article conseillez-vous de lire sur le site ?

    • Les arts occultes fonctionnent sur le principe des lois universelles mais le choix d’un pratiquant d’agir avec bienveillance ou malveillance relève de son libre arbitre. Vous avez toujours le choix de vos actes, peu importe que vous décidiez de servir l’ombre ou la lumière. Le niveau de compétence dépend de l’expérience et de l’implication dans son travail, en aucun cas du mode de pensée de la personne sinon le monde ne se porterait pas aussi mal.

      Il faut regarder dans la rubrique Dégagement d’entités pour les articles.

  43. Si vous servez l’ombre et que vous savez que vous allez recevoir un choc en retour (même en faisant des rituels pour vous en protéger), vous ne pouvez pas faire d’actions magiques malveillantes car elles vont contre votre propre intérêt. Ou bien vous ignorez que vous allez subir ce choc en retour, et dans ce cas vous commettez cet acte malveillant par ignorance.

    A vous lire, un sorcier même très malveillant sera obligé de s’abstenir d’actes malveillants si il connaît la loi universelle du choc en retour. Les gens ne veulent pas se nuire à eux-mêmes !

    • Vous devez ouvrir votre esprit ! Vous êtes trop rationnel !

      Les gens ne veulent pas se nuire à eux-mêmes ? Pourquoi manque-t-il des places dans les prisons? Un voyou reste un voyou, peu importe le domaine dans lequel il exerce. Il y aura toujours des personnes qui se moqueront des limites et des lois, cela a toujours été comme ça.

      (La loi universelle du choc en retour n’existe pas)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2018-