• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Sorcellerie et magie alimentaire

On aborde avec cet article un nouveau point de la culture ésotérique qui prête à confusion régulièrement, à savoir la différence entre la sorcellerie alimentaire et la magie alimentaire. Nous sommes d’accord sur le fait que la finalité est exactement la même puisqu’il s’agit d’un repas à faire en vue de l’exécution d’un rituel. Mais comme toujours, en magie et en sorcellerie, tout est une question de nuance. Souvenez-vous que ce qui fait la différence dans la réussite d’un rituel est souvent une question de détails. Nos chères entités étant particulièrement à cheval sur le protocole, surtout en ce qui concerne l’offrande, autant savoir exactement de quoi il retourne. Et si jamais vous n’y voyez pas l’intérêt, rappelez-vous de votre déception lorsque vous avez reçu un cadeau qui ne vous plaisez pas ou bien pas de cadeau du tout, avec comme excuse « je ne savais pas » ou « je ne pensais pas que c’était important pour toi encore à ton âge »…

De ce fait, lorsque vous faites un rituel, c’est pour demander à une entité qu’elle vous rende un service, en échange de quoi, pour la remercier vous allez lui offrir un cadeau. Cette offrande est la compensation en nature qu’elle va exiger de vous pour le travail qu’elle va exécuter. Si le présent que vous lui faites n’est pas la hauteur de ses attentes, non seulement, elle ne va rien faire mais en plus, elle va très probablement se retourner contre celui qui a pratiqué le rituel.

Qu’est-ce que la sorcellerie alimentaire?

En sorcellerie blanche, le sorcier va demander au commanditaire, qui est aussi la cible de ce rituel car il en a fait la demande, de préparer un repas bien spécifique avec une liste d’ingrédients à respecter scrupuleusement. Le menu est choisi en fonction des affinités de l’entité avec certains aliments, qui sont généralement issus de la nature et plus souvent les épices et les condiments car ils peuvent être brûlés aussi en encens lors d’un rituel. C’est lors de l’étude que va ressortir la nécessité de faire un rituel alimentaire. Le choix de l’entité se fera en fonction de la puissance du rituel et de la personnalité de la cible. Vient ensuite la composition du menu. Toutefois, il est important de signaler les allergies alimentaires car des correspondances peuvent être trouvées. Il faut bien comprendre qu’il n’y a qu’un seul repas à faire et que le fait d’ingérer en toute connaissance des aliments dont vous êtes allergiques n’est pas un gage de réussite du rituel.

En sorcellerie noire, c’est le même principe qu’en sorcellerie blanche sauf que cela sera dans un but de nuisance, de ce fait la cible ne sera pas informé. Selon la proximité géographique et sociale entre le commanditaire et la cible, il y a deux possibilités. Soit ils sont proches et à ce moment là le sorcier peut décider que son client prépare lui-même le repas et le partage avec la cible. Soit à l’inverse, ils sont éloignés, et c’est le sorcier qui va cuisiner et réduire ce repas en poudre par un procédé qui lui est propre. Le commanditaire devra alors mettre cette poudre dans le repas ou la boisson de sa cible.

En sorcellerie alimentaire, que ce soit en magie blanche ou noire, le repas est obligatoirement lié à un rituel exécuté en parallèle par le sorcier. Cette offrande est fait dans le but d’apaiser les esprits et d’obtenir leurs faveurs.

Qu’est-ce que la magie alimentaire?

La subtilité en magie alimentaire par rapport à la sorcellerie alimentaire, c’est que les repas sont destinés au pratiquant dans le but de son évolution. Cela fait partie de l’apprentissage ésotérique. L’idée est de donner en offrande un repas dans le but d’apprendre en retour de cette entité. Il n’y a pas ici la notion de nuisance à autrui. Cela fonctionne par le même procédé que en sorcellerie, suivant ce que souhaite apprendre le pratiquant, il y a une entité correspondante avec une liste d’ingrédients qu’elle affectionne. Il faut savoir ensuite faire un repas.

On peut toutefois noter une exception qui confirmera la règle, il s’agit de charger ou magnétiser un aliment en lui octroyant une mission… Quoi que l’on en dise, cela reste une pratique magique.

0 reponse sur "Sorcellerie et magie alimentaire"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2018-