• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Comprendre enfin le lâcher-prise et savoir l'appliquer

On entend souvent parler de lâcher-prise, un peu comme si c’était l’expression tendance afin d’avoir une spiritualité aboutie. Sauf que entre dire qu’il faut lâcher-prise, comprendre de quoi il s’agit et l’appliquer réellement, il y a tout un processus mental pour accepter ce nouvel état d’esprit dans votre vie. Contrairement à ce que certaines pensent ou envisagent, le lâcher-prise n’a rien à voir avec le fait de laisser tomber ni même de procrastiner (de remettre à demain). Il s’agit en fait d’un état de conscience dans lequel vous allez devoir vous projeter pour ensuite vous détacher de l’objectif et laisser faire les choses par elles-mêmes. C’est vraiment très important d’intégrer le fait que vous ne devez pas vous focaliser sur votre demande afin de ne pas bloquer l’énergie créatrice qui l’entoure, mais uniquement l’accompagner, être présent. Pour que vous compreniez plus facilement là où je souhaite vous emmener, je vous propose de voir le lâcher-prise au travers de 3 cas concrets.

Pour le premier cas, je vais prendre l’exemple de cette danseuse dont l’image illustre l’article. Tout sport requiert un entraînement particulier, un régularité à l’effort et un mental à tout épreuve pour supporter l’exigence de la discipline mais aussi beaucoup de lâcher-prise. Comme on peut le voir sur la photo, la figure de danse que fait la jeune fille fait appel à une certaine condition physique et une technique précise qu’elle aura acquise grâce à l’entraînement. Juste avant d’accomplir son mouvement, elle va se concentrer et se rappeler les gestes qu’elle doit faire et au moment même où elle s’élance, elle doit libérer complètement son mental pour que son corps exécute parfaitement la figure. Si elle intellectualisait trop les mouvements, elle prendrait le risque de bloquer l’énergie issue de la demande et cela se répercuterait automatiquement au même instant sur elle. La jeune fille pourrait par exemple avoir peur finalement de faire cette acrobatie, raidir son corps et rater sa figure, voir-même de se blesser à cause d’une mauvaise position ou d’une chute.

L’intégration du lâcher-prise est aussi une condition sinequanone dans l’application des lois universelles. Celle dont on parle le plus fréquemment est la loi d’abondance. Bien souvent, j’entends les gens dire qu’ils ne cessent de vouloir être riche et que rien ne vient, pourtant ils y croient… J’y vois à cela deux raisons, la première est au niveau du vocabulaire utilisé, pour faire simple, si vous souhaitez être riche, l’univers vous écoutera et vous renverra encore plus de désir. La deuxième raison est votre capacité à vous focaliser sur votre demande. Bien souvent, vous allez demander avec insistance si bien que une fois encore vous allez bloquer toute l’énergie liée à votre besoin. Si vous ressassez à longueur de journée que vous voulez être riche, vous n’allez obtenir que de la frustration car l’univers ne pourra pas agir. Vous allez uniquement créer une énorme forme-pensée au-dessus de vous et elle va ainsi limiter les opportunités. Au contraire, visualiser intensément votre réussite de manière à ressentir le bien-être lié à votre abondance et lâcher-prise, laisser cette énergie agir autour de vous tout en continuant d’être serein. Il faut renouvelez régulièrement la visualisation afin d’entretenir l’énergie, donc les vibrations qui émanent de vous.

Mon dernier exemple concerne les dons ou du moins les facultés potentielles qui sommeillent en vous. Comme pour notre danseuse ou la loi d’abondance, vous devez travailler régulièrement sans oublier de prendre du recul sur ce que vous vivez, sinon vous prenez le risque de trop vous fixer dessus et de créer des blocages. Au final, vous n’en serez pas plus avancé car vous n’aurez rien obtenu de concret si ce n’est de la frustration. Peu importe votre don, lorsque vous le travaillez, faites-le en pleine conscience puis dès que l’exercice est lancé, lâchez-prise. Clairement, vous posez votre mental à côté de vous pour ne pas qu’il vous parasite et vous écoutez votre cœur, vos ressentis, votre intuition, votre corps… tout ce que vous voulez mais surtout pas votre petite voix intérieure qui vient vous murmurer des sottises. Une fois que vous avez amorcé le travail, et donc informé l’univers de votre demande, vous devez tout simplement laissez-faire les choses tout en ayant conscience de ce qui se passe en vous, afin d’apprécier votre évolution.

Je pourrai vous trouver des exemples à l’infini puisque le lâcher-prise peut s’appliquer à chaque situation que vous vivez, dans votre travail, vos relations, votre vie familiale, vos loisirs… Vous devez apprendre à vous faire confiance, à vous dire que ce n’est pas grave si vous n’avez pas la maîtrise des choses puisque c’est l’Univers qui prend le relais. Ce n’est pas de l’assistanat, c’est du travail d’équipe! Vous formulez concrètement et posément votre demande, vous transformez ensuite cette dernière en énergie et vous la libérez afin que l’Univers la récupère et la diffuse à son tour en l’amplifiant grâce à son taux vibratoire. C’est ainsi que vous attirerez à vous ce que vous avez demandé puisque vous serez sur les mêmes vibrations. J’espère que vous comprenez que c’est uniquement en lâchant-prise et en accompagnant vos demandes que vous allez pouvoir libérer l’énergie, sans cette action vos demandes restent auprès de vous. Visuellement, vous pouvez imaginer une sphère d’énergie que vous chargez avec votre demande puis une fois qu’elle est assez volumineuse, vous la laisser s’envoler tout en ressentant sa présence. La sphère voyage alors dans l’astral et va attirer à elle tout ce qui vibre à l’identique de sa composition. Dès lors, en tant que créateur de cette sphère, vous recevez les fruits de cette récolte, mais si vous n’aviez pas laissé la sphère s’envoler, rien ne se passerait.

1 reponse sur "Comprendre enfin le lâcher-prise et savoir l'appliquer"

  1. Bonjour, article très intéressant merci !
    J’ai une petite question : Quand nous sommes dans un état d’esprit tel que on laisse les choses faire mais on est quand même dans l’attente que ça se réalise, est-ce du lâcher-prise ou non ?
    Exemple parlant, si je fais un rituel pour avoir des nouvelles d’un ami : le fait de se dire, « je laisse les énergies faire d’elles-même » mais que je pense chaque jour aux nouvelles et que je me sens dans l’attente de ses nouvelles, est-ce du lâcher-prise ? Ne faudrait-il pas mieux que je me dise « ok, j’attend ses nouvelles mais je ne dois plus y penser et faire d’autres choses et ne plus être en train d’attendre sans arrêt » ?

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2017-