• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Mise au point sur les fantômes

Les mythes et légendes qui entourent les fantômes sont particulièrement nombreux, je pense par exemple à la fameuse Dame Blanche ou bien encore le mécanicien de la Royale Air Force, Freddy Jackson, qui apparût sur une photo de groupe prise après sa mort. A mon sens, je trouve dommage de les classer dans la catégorie paranormal, alors que comme tout ce qui existe dans l’univers, ils font partie de la vie. Très souvent considéré comme un trouble de la vision ou une illusion, le fantôme revêt une toute autre définition d’un point de vue ésotérique. Tous les fantômes, spectres ou autres apparitions, peu importe comment on les nomme, sont des entités sans exception. Pour faciliter la compréhension, nous pouvons les regrouper en 3 catégories: les âmes, les entités et le petit peuple. Bien que certaines personnes aiment à pousser plus loin ce classement, je pense qu’il faut s’en tenir à des choses simples. Pour interagir avec notre plan physique, elles doivent modifier leur taux vibratoire. Que l’on puisse les voir ou non relève uniquement de leur volonté et non l’inverse. Les manifestations, qu’elles soient visuelles, auditives, sensitives ou odorantes, ne dépendent que de vos facultés et de leurs motivations à se manifester à vous.

Les âmes

La manifestation la plus fréquente que l’on peut rencontrer est celle de l’âme errante d’un défunt, qui pour diverses raisons, n’a pas pu passer dans les plans supérieurs. L’âme n’a pas intégré le fait qu’elle n’était plus raccrochée au corps physique de sa dernière incarnation et va rester ainsi jusqu’à ce que quelqu’un puisse l’aider à « monter ». On retrouve fréquemment ce cas lors d’un décès par accident, la violence et la rapidité du décès font que la rupture du cordon d’argent qui relie l’âme au corps ne se passe pas dans les bonnes conditions. Certaines âmes restent sur le lieu de vie ou de mort, ou avec leurs proches, alors que d’autres vont accompagner le corps jusqu’à son lieu d’enterrement. Dans tous les cas, ce ne sont pas des âmes mauvaises mais juste des âmes perdues, dans le sens où elles n’ont plus de repaires. En général, elles sont tristes et revivent très souvent en boucle leurs dernières heures. Il arrive aussi que certaines âmes qui ont évolué cherchent à garder le contact avec le plan physique, mais cela est ponctuel.

Il y a peu de temps, une cliente m’a demandé de m’occuper de son père qui venait de décéder quelques jours auparavant. Alors que je venais de l’aider à passer dans les plans supérieurs, une forte odeur de cigarette s’est répandue dans ma chambre. J’ai eu une visualisation d’une marque en particulier et j’en ai fait part à ma cliente. Elle m’a confirmé le lendemain que c’était bien ces cigarettes là que fumaient son père et qu’il en consommait beaucoup. Son père est venu à moi car je l’ai aidé, il est resté quelques heures puis l’odeur s’est estompée. J’ai un autre exemple à vous donner, une famille qui a eu un accident de voiture, sur les 4 membres, seul le père a survécu. Ce monsieur nous a contacté car l’âme de son plus jeune fils se trouvait dans la maison familiale. Il a accepté un petit moment cette situation car c’était réconfortant pour lui, mais il était temps pour son garçon d’évoluer dans les plans supérieurs. Tout ceci pour vous expliquer que la présence d’une âme, au-delà de l’aspect « paranormal » que l’on peut lui prêter, est une difficulté de l’âme à faire son processus naturel d’évolution.

Dans les âmes qui n’ont pas réussi à monter dans les plans supérieurs, on retrouve aussi celles qui ne le souhaitent pas. Cela arrive parfois, lorsque la personne est fortement attachée à un lieu et qu’elle ne va pas réussir à le quitter. Pour comprendre ce phénomène, il faut savoir que l’âme attend les funérailles du corps avant de partir, cela lui laisse donc quelques jours pour se préparer. Sauf que parfois, l’âme n’accepte pas cette mort et refuse catégoriquement de partir. C’est ainsi que l’on va avoir des lieux hantés par les anciens occupants qui vont défendre coûte que coûte leur demeure, ne tolérant pas l’arrivée des nouveaux habitants dans ce qu’ils considèrent toujours comme leur demeure. C’est ce que l’on va appeler des poltergeist, dont le but va être de tout faire pour que les personnes quittent les lieux.

J’ai une petite anecdote personnelle à vous raconter même si ce n’est pas tout à fait une histoire de poltergeist (par chance). A cette époque, je n’étais pas du tout en phase avec ce sujet, j’étais particulièrement bien ancrée dans ma routine et ma vie matérielle, mais la vie ayant beaucoup d’humour, elle avait décidé que cela serait ma première expérience ésotérique. Nous venions d’emménager dans un vieil appartement d’apparence classique. Quelques jours après notre arrivée, mon ami teste l’appareil photo de son nouveau téléphone et là, surprise, en plein milieu de l’écran, il y a une jeune fille qui fixe l’objectif et pas spécialement ravie… Personnellement, cela m’a glacé le sang, je n’avais jamais vu quelque chose de semblable. Durant le mois qui a suivi, elle nous a juste pourri la vie, il n’y a pas d’autre terme mieux adapté. Elle faisait claquer les portes de placards, tomber des objets… Quand on passait dans le couloir, c’était plus ou moins brumeux et il y faisait plus froid que dans le reste du logement. Je la sentais derrière moi, me préparer dans la salle de bain était devenu une corvée, j’avais peur de voir son reflet dans le miroir. Le pire, c’était le soir, quand elle avait fini de tout balancer dans le salon et que le silence revenait, elle arrivait dans la chambre. J’avais beau me cacher sous la couette, je sentais un poids qui se posait à côte de moi sur le lit… Cela a duré un très long mois durant lequel on a prié tout ce qui pouvait se prier pour qu’elle parte, et puis un jour plus rien. Ce fût un grand soulagement!! Mais on a très vite déménagé quand même, dans le doute…

Plus rarement, nous pouvons rencontrer les âmes des animaux, puisqu’ils font parti du règne animal, tout comme nous. A ce titre, ils possèdent une âme qui est régie par les mêmes lois. Il est donc possible de se retrouver en présence de l’âme désincarnée d’un animal.

Les entités

J’entends déjà certains se dirent, elle est bien gentille avec ses entités mais elle nous embrouille car pour nous les entités ce sont des démons, alors autant l’écrire directement. Oui mais non… Entité est un terme générique qui désigne tous les êtres vivant sur les différents plans. Les démons sont des entités, tout comme les anges ou les intelligences des sphères planétaires. Ce qui les différencient, ce sont leur taux vibratoires. On retrouve deux types d’entités dans la catégorie « fantôme ».

La première est bien entendu tout ce qui est de l’ordre du bas astral. Mais on ne peut peut pas résumer les plans inférieurs aux seuls démons, même si cela est très tentant. Déjà il y a une hiérarchie et ensuite, il y a une multitude d’entités différentes selon leur taux vibratoires, encore une fois… Parmi ces entités des plans inférieurs, nombreuses sont celles qui cherchent à prendre possession des âmes. C’est ainsi que l’on va retrouver des démons ou équivalents dans des lieux où il a des regroupements de personnes en détresse émotionnelle. Les âmes, incarnées ou non, y sont des proies faciles. Prison, hôpital, orphelinat, centre de soin, cimetière, camps de concentration, charnier, site de combat… Tous ces lieux sont des opportunités immenses pour ce type d’entités qui vont ainsi pouvoir étendre leur emprise plus facilement sur des âmes complètement incapables de gérer la transition de la vie à la mort.

En deuxième, nous retrouvons toutes les entités invoquées lors de rituels et placées sur le lieu, et ce ne sont pas obligatoirement des entités du bas astral. L’entité sollicitée va avoir une mission bien précise mais pas forcement avec une limite dans le temps. C’est ainsi que dans certains châteaux très anciens et même partiellement détruit, il peut y avoir des manifestations liées à ce que j’appelle des « gardiens ». J’ai eu le cas dans un lieu plus contemporain, un rituel malveillant avait été fait à l’encontre d’une entreprise. De nombreux salariés étaient victimes d’accidents plus ou moins graves nuisant ainsi à la qualité du travail et l’ambiance dans les locaux. L’entité était consignée à un seul étage du bâtiment et ne pouvait en sortir.

Le petit peuple

Je suis une inconditionnelle du petit peuple, c’est un monde invisible passionnant mais attention à ceux qui ne le respecte pas. Tout aussi petit soit-il, ils sont grands en puissance et peuvent très vite se défendre si ils se sentent en danger. Ils sont ce que l’on nomme les fées, les elfes, les gnomes, les lutins et autres petits êtres vivant en parfaite harmonie avec la nature. Ce que vous devez redouter le plus ce sont les élémentaires, qui lorsqu’ils sont en colère, peuvent être assimilés à des poltergeist, car ils feront tout leur possible pour faire partir les personnes indésirables de leur territoire. Imaginez, des inconnus arrivent chez vous et commencent à saccager votre maison. Vous ne laisseriez pas faire, et bien eux ne supportent pas non plus que l’homme vienne détruire leur habitat. La plus grande preuve d’intelligence que l’on puisse avoir est reconsidérer le projet, comme cela a été fait en Islande où une autoroute contourne un sanctuaire d’elfes.

Il arrive aussi lorsque l’on vit à proximité de la forêt ou en pleine nature, d’avoir des manifestations du petit peuple. Sans être vraiment sur leur territoire, la proximité des habitations font qu’ils s’amusent un peu avec nos nerfs. Encore une fois c’est l’expérience qui parle, puisque après avoir quitté notre appartement, nous avons loué une maison en forêt… Orbes en pleine nuit dans la chambre, des objets cachés dans la maison, des traces de peintures à des endroits improbables… Mon ignorance à ce moment-là m’a fait manquer de patience mais avec le recul, je regrette de ne pas avoir chercher à rentrer en contact avec eux de manière plus conventionnelle. Je pense que nous aurions beaucoup appris.

Que faire en cas de manifestation?

Il faut garder à l’esprit qu’une même entité dans un même lieu, ne se manifestera pas de la même manière. Cela dépend de la personne, de ses intentions et de l’humeur de l’entité. Ce qui explique pourquoi certaines personnes vivent des expériences et d’autres rien. Ce n’est pas parce que l’entité n’existe pas, c’est juste qu’elle n’y a pas trouver son intérêt. Il est important aussi de comprendre que vous n’êtes rien face à elle, et que la moindre petite âme perdue aura plus de pouvoir que vous. Elles ne vous craignent pas et se manifesteront soit par colère, besoin de communiquer ou égo.

La plus grosse difficulté ne réside pas forcement dans le fait de savoir si il y a véritablement une présence, mais bien de qui il s’agit. Pour votre sécurité, vous devez vous assurer de la nature de l’entité qui se trouve dans les lieux. Je sais que c’est facile pour moi car je suis médium et habituée à communiquer avec cette partie invisible, mais la première des erreurs à éviter, est d’utiliser tous les outils du parfait petit spirite. Exit les ouija, table tournante et autres subterfuges qui ne tromperont que vous. Il serait crédule de croire que parce que vous êtes dans une maison hantée, cela sera obligatoirement le fantôme qui est sur place qui répondra. Premièrement, si il y en a bien un, il n’a aucune obligation de le faire et deuxièmement, au petit jeu de l’usurpation d’identité, les entités du bas astral sont championnes toutes catégories. D’ailleurs, je vous précise que c’est très souvent suite à des séances de spiritisme que se produisent les emprises d’entités du bas astral.

Si cela se passe chez vous, pas de panique. Concentrez-vous et chercher à ressentir ce qu’il se passe dans votre environnement. Posez-vous dans le calme, faites-le vide dans votre tête et laissez venir à vous. Si il y a une entité, ce sera l’occasion pour elle de rentrer en contact avec vous. Cela peut-être visuellement, mais cela lui demande beaucoup d’efforts, un souffle, un contact, une visualisation, une voix… Dans tous les cas, restez zen car la première sensation ne sera pas agréable surtout quand on y est pas habitué, cela surprend. Mais avec un peu de recul, vous devriez pouvoir vous fier à votre instinct, à savoir si votre ressenti est bon ou pas.

Si les manifestation se produisent dans un lieu abandonné, placez-vous dans un endroit dégagé, au rez-de-chaussée et proche d’une issue et faites le même exercice que je viens d’indiquer. L’entité va forcement venir voir qui est là sur son territoire. Vos ressentis vont vous permettre d’évaluer, avec plus ou moins de justesse, la puissance de l’hôte.

Une âme errante peut-être montée, une entité peut se dégager et je vous recommande l’abandon et des excuses avec les élémentaires. Dans tous les cas, soyez prudent. L’idéal reste de s’appliquer une protection afin de limiter les effets des énergies négatives des lieux sur vous et de ramener après toutes les énergies parasites qui étaient présentes. Se promener dans un lieu hanté est encore un des moyens d’être victime de vampirisme énergétique.

J’espère que cet article vous aurez aidé à comprendre ces phénomènes pas si paranormaux que cela et que lorsque que l’on vous dira que les fantômes n’existent pas, vous pourrez dire « je sais par contre les âmes errantes, les entités et le petit peuple, si. »  🙂

N’hésitez pas à commenter cet article en racontant vos expériences, ce serait bien de les partager afin d’aider ceux qui n’osent pas en parler. Ne pas rester isoler face à ce monde invisible, aide à sa compréhension.

6 reponse sur "Mise au point sur les fantômes"

  1. Bonjour.

    Les enfants laissent bien plus libre court aux existences « autres » que nous avons tendance en vieillissant. Je me souviens en tant qu’enfant que les frontières n’existaient pas. En tant que jeune adulte mon goût pou l’altérité s’est penchée dans les expériences psychédéliques qui font percevoir que tout ce que l’on peut anticiper ailleurs peut se trouver aussi en nous en fait, et que nous n’en avons à craindre que la crainte elle-même.
    Depuis l’enfance j’ai rencontré beaucoup de farfelus et que quelques farfadets. Il est bien sûr que le monde est plus beau dans sa nature véritable, indomptée et harmonieuse. Les représentants de cet ordre ne se manifestent pas suffisamment pour le bien du monde moderne car la conformité les ennui je pense, et comme ils ont raison…car bien souvent ces particularités les met en marge des traitements conventionnels de faveurs accordés qu’aux personnes « méritantes ».
    Peso je gade une place dans mon cœur pour tout les êtres bienveillants, incarnés ou non, et dans mes observations, pour pouvoir être au courant des fiestas entre autres… 😉

  2. Ma nièce qui avait 11 mois quand mon papa est décédé, avait le sourire et agitait sa petite main en signe de au revoir à chaque fois que nous allions au cimetière. Ma sœur et moi sommes persuadées qu’elle voyait son papi

    • Les enfants ont cette pureté d’esprit qui font qu’ils sont très connectés lorsqu’ils sont petits, puis ils perdent peu à peu leurs capacités en grandissant, surtout à cause de notre façon de vivre.

  3. Voici 2 petites histoires qui nous aient arrivé à mes enfants et moi même.

    La première concerne mes enfants en particulier, mon père est décédé quand j’avais 10 ans, petite je le croisais régulièrement plutôt son esprit dans des lieux que nous avions l’habitude de fréquenter. En grandissant je continuais à sentir sa présence puis cela c’est atténué. Après la naissance de mon garçon j’ai recommencé à le sentir, puis des jouets se mettaient en fonctionnement sans raison apparente. A la naissance de sa sœur rebelote, toujours des événements autour des enfants et un sentiment d’amour, puis lorsque ma fille a dit ses premiers mots, un jour où je la changeais, elle a dit « papy là! » en pointant du doigt en direction de la porte puis je pense qu’au même moment nous avons ressenti la même chose comme une caresse sur le visage. Ma fille avait posé sa petite main sur sa joue avec un grand sourire. Ce fut la dernière fois que je ressentais sa présence.

    La seconde est moins émouvante mais fut une expérience très sympatique. Je place le décor, nous habitons une maison pas très loin de la forêt et nous y allons régulièrement, j’ai toujours appris à mes enfants de respecter la nature (dans le sens propre et ésotérique du terme). Ce fût un soir d’été il faisait vraiment très chaud du coup nous avions les fenêtres ouvertes, j’ai une petite tendance insomniaque, et je regardais la Lune par la fenêtre en attendant de trouver le sommeil. Une petite lumière a attiré mon attention, elle virevoltai dans tous les sens mais se dirigeai clairement vers moi. Elle est restée fixe quelque millième de seconde puis est repartie dans le jardin, du coup je suis descendue et là mes enfants étaient devant la porte menant au jardin un peu interloqués. Quand je leur ai demandé ce qu’ils faisaient là ils m’ont répondu qu’ils avaient été réveillé par une petite lumière et qu’elle était partie dans le jardin. (mon fils à un sommeil ultra profond). Sans attendre plus j’ai ouvert les volet et nous sommes allez dans le jardin et la nous avons assisté à une dans de petite lumière qui a duré quelque minutes mais ont en parle encore entre nous cela nous a vraiment marqué. Depuis tous les automne nous avons des champignons qui poussent en rond dans le jardin juste là où a eu lieu la danse.

    Voilà pour nos petites histoires
    Merci Elodie pour ton travail, c’est vraiment un réel plaisir de te lire et de t’écouter.

    • Bonjour Caroline,

      Merci pour ces deux belles histoires. Pour la première, on comprend clairement que votre père attendait d’être prêt pour pouvoir partir en paix, il a profité à sa façon de ses petits enfants. Pour la seconde, vous avez une chance inouïe et la nature vous a remercié à sa façon puisque ce sont des fées qui sont venues vous voir. Cela peut paraître enfantin mais elles existent bien puisqu’elles font partie du Petit Peuple, tout comme les orbes avec qui elles sont souvent confondues. Orbes veut dire « fée » en viking, mais si c’était des orbes qui étaient venus vous voir, chose qui est totalement possible, vous n’auriez pas ce cercle de champignons qui pousse depuis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2018-