• LOGIN
  • Votre panier est vide.

5 fausses croyances sur les entités et les rituels

J’ai regroupé dans cet article les 5 croyances erronées que me rapportent le plus souvent mes clients et qu’il me semble important de corriger. Je constate que ces derniers temps, j’ai de plus en plus de personnes qui me contactent pour des problèmes d’emprise d’entités du bas astral et qu’une majorité de ces gens ne comprennent toujours pas ce qui leur arrive réellement, et ce, malgré le fait qu’ils ont consulté d’autres confrères et consœurs. Il est vrai que dans le domaine du subtil, chacun croit en sa propre vérité qui s’est construite autour de son ressenti et de son expérience, mais il y a des règles fondamentales que l’on apprend en magie qui sont les bases de tout travail de dégagement et il ne peut en être autrement. Les lois universelles ne se limitent pas à la loi d’abondance, notre monde ne se limite pas à la matière.

Il n’y a que l’Amour et la Lumière dans la vie

Je suis une inconditionnelle de l’Amour, de la Lumière et des petits oiseaux mais au risque de me répéter, c’est vrai que beaucoup d’entre vous refuse de parler de l’ombre, comme si c’était quelque chose de tabou. Pourtant, une certaine équité est maintenue dans l’Univers grâce à la loi d’équilibre, ce qui inclut forcément que absolument toute chose à son contraire à part égale quelque part. Alors ok, l’Amour et la Lumière nous composent, ils sont issues de la Source Divine mais l’ombre fait aussi partie de nous. On la retrouve dans notre égo, notre mental, certaines de nos actions… Vous ne pouvez pas juste faire un déni de ce qui est négatif au motif que cela arrange vos petites affaires. Pour évoluer, il faut savoir reconnaître cette part d’ombre qui est présente en vous afin de pouvoir travailler dessus. C’est d’ailleurs une des toutes premières phases de l’apprentissage en magie, savoir discerner le positif et le négatif de nos traits de caractère, en comprendre les raisons enfin de pouvoir nous améliorer. J’ai même envie de dire que pour pouvoir reconnaître toute la beauté de la lumière, il faut avoir connu l’ombre, sans cela vous ne saurez pas l’apprécier à sa juste valeur.

Les médiums attirent les entités

Les médiums ont des facultés qui leur permettent de voir, entendre et/ou ressentir les entités mais elles ne viennent pas spécifiquement à eux pour autant. Là encore, nous vivons tous dans le même monde mais sur des plans différents. Cette différence vient du taux vibratoire, l’homme a le taux vibratoire le plus bas car il est dans la matière. Après nous, il y a les entités du bas astral, les âmes errantes… Les plans ou les dimensions sont comme un mille-feuilles où tout est interconnecté et non un immeuble de plusieurs étages avec des paliers. De ce fait, élever son taux vibratoire permet de se connecter plus facilement au plan suivant et ainsi de suite. Les médiums ont cette particularité d’être un canal, un outil de communication, nous sommes comme une antenne qui capte à différents degrés ce qui se passe autour de nous, c’est pour cette raison que nous percevons le monde subtil. Dire qu’un médium attire les entités plus qu’une autre personne est faux, plus nos facultés s’affinent, plus nous ressentons, par défaut il peut y avoir cette sensation d’en voir plus. Il fait aussi savoir que tous les entités, qu’elles soient bienveillantes ou malveillantes ont une vie sociale, elles ne sont jamais seules. Un démon par exemple, aura toute une cour de bestioles toutes aussi moches que stupides peut-être, mais elles l’accompagnent, d’où le fait aussi de ressentir la présence de différentes énergies.  Je considère qu’un médium croise autant d’entités qu’une personne lambda, et c’est normal car elles sont tout autour de nous, mais c’est vrai aussi pour les êtres spirituels. A moins d’être (déjà) sous emprise du bas-astral ou que les plans supérieurs ont un message à vous faire passer, en tant que médium, nous ne les attirons pas plus que cela.

La volonté suffit à se dégager d’une entité du bas astral

Les plans vibratoires inférieurs, tout comme les plans supérieurs, sont structurés et hiérarchisés, ce qui veut dire que toutes les entités du bas astral n’ont pas la même puissance ni les mêmes capacités d’emprise sur une personne. Cela débute avec les larves pour arriver ensuite au big boss, mais entre, il y a toute une nuée d’entités parasites et de démons plus ou moins puissants. Alors effectivement, on peut se débarrasser seul d’un bon nombre d’énergies négatives seul par diverses moyens de purification fait maison comme la prière, la fumigation… mais à un moment donné, vous allez être en limite de compétence et votre guide ne pourra pas vous aider. Déjà car ce n’est pas sa mission de dégager les entités et ensuite car il n’est qu’une âme comme la vôtre. Il a bien des capacités mais pas des supers pouvoirs. J’en reviens à loi d’équilibre, si vous faites tout votre possible pour rayonner et envoyer un maximum de lumière et d’amour autour de vous, c’est très bien, mais en face, il ne faut pas oublier que vous avez certainement une force bien plus supérieure que vous et qui va contre-balancer en accentuant son emprise. En résumé, jusqu’à un certain niveau, vous pouvez vous enlevez seul les énergies parasites grâce à la purification, à l’Amour et la lumière, que sais-je encore… Ceci est valable pour tout ce qui a une négativité inférieure ou égale à votre capacité de rayonnement mais dans ce cas, je considère qu’il s’agit plus de parasitage que de réelle emprise. Et puis, honnêtement, si c’était aussi facile, le bas astral n’aurait pas de raison d’être et nous n’aurions pas de guerre sur Terre.

La volonté suffit à se défaire d’un rituel malveillant

Premièrement, en magie, tout est une question d’influence et ceci st valable pour toutes les magies et peu importe la couleur. Deuxièmement, le principal secret de la réussite d’un rituel, c’est de ne rien dire et à personne. Seuls le commanditaire et le sorcier ou mage doivent savoir. A partir du moment où des personnes extérieures sont informés d’un rituel en cours d’exécution, cela compromet les chances de réussite et on peut même considérer que le rituel ne sera pas efficace si la cible elle-même est informée d’une action contre elle. Alors effectivement, dans ces cas-là, c’est très facile de s’en défaire, car les entités invoquées ne vont même pas se donner la peine de faire le travail car la cible ne sera plus influençable et sera sur ses gardes. La force d’un rituel malveillant dépend du souhait initial du commanditaire, c’est-à-dire jusqu’à quel point il souhaite nuire à cette personne. Comme je l’ai exposé pour les entités du bas astral, l’idée reste la même pour un rituel. Plus c’est fort, moins vous allez pouvoir vous en défaire seul. Il y a une sacrée différence entre avoir absorbé un filtre d’amour d’une personne qui souhaite vous avoir dans son lit et être la cible d’un rituel collégial où officie plusieurs sorciers. Un rituel est une demande de faveur à une entité afin d’obtenir un résultat, se dégager de l’entité n’est pas suffisant pour être « sain et sauf » car il reste la demande en cours. Suivant comment est opéré le rituel, il y a fort à parier que l’entité sera remplacée. C’est pour cela que l’on parle souvent de désenvoûtement.

Dette karmique et magie noire sont inextricables

Je veux bien admettre que dans notre physique beaucoup de choses sont compliquées mais rien n’est définitif, le positif comme le négatif, car c’est la loi de l’équilibre. C’est à nous d’être acteur de notre vie, de générer du positif par nos actes, nos paroles et nos pensées, ainsi nous pouvons repousser le négatif autour de nous. Être acteur de sa vie ne veut pas dire agir seul, c’est mettre en place des actions pour aussi recevoir l’aide nécessaire. Quand je reçois des mails de personnes pour un premier contact et qu’elles m’expliquent qu’elles ont consulté à droite et à gauche et que les pratiquants leurs disent que l’origine de leur emprise est soit de la dette karmique, soit de la magie noire et parfois même les deux et qu’ils ne peuvent rien faire car cela ne peut pas être défait, personnellement cela me choque. Nous ne sommes pas fait pour souffrir, on ne va pas payer sur 50 incarnations non plus des erreurs de jeunesse. J’ai pour habitude de dire que les pratiquants limitent le champs des possibilités à leurs seules compétences. On parle d’énergie, de monde subtil, de facultés psychiques, d’esprit créateur… Pourquoi mettre une limite? Il y a une forcément une solution à toute situation, mais pour ce faire, il faut chercher et oser, sinon c’est certain que l’on va très vite se trouver incompétent si on ne cherche pas à se dépasser un minimum. Pour ma part, je n’ai pas eu un seul dégagement d’entités identiques, il y a toujours des subtilités, quelque chose qui fait que je dois me renouveler, mais cela fait partie de mon apprentissage. Il faut l’accepter, je ne refuse jamais un combat contre l’ombre car je sais qu’au final, cela sera toujours au profit de la lumière.

J’espère sincèrement que ces quelques explications vous auront permis de voir un peu plus clair en ce qui concerne les dégagements. En tant qu’être humain, nous avons de nombreuses possibilités d’agir et d’influencer positivement les énergies qui nous entourent, mais cela sera toujours en fonction des capacités de notre âme. Dans notre processus d’incarnation, une âme plus évoluée offrira toujours  à son « véhicule terrestre » beaucoup plus de facultés que ne le ferait une jeune âme. C’est normal, l’expérience accumulée sert à cela, mais pour autant, il est très important d’avoir une certaine retenue face à nos capacités, et la sagesse nous impose de ne jamais nous surestimer.

4 reponse sur "5 fausses croyances sur les entités et les rituels"

  1. Merci pour cet article. Beaucoup de gens devraient le lire à plusieurs reprises. Je ne suis ni voyant, ni médium, ni désenvouteur, mais en le lisant il corresponds exactement à des fondations en moi, non éveillées mais présentes. Je ne pourrais pas m’exprimer comme vous l’avez fait mais au niveau du ressenti et de l’inné il y a une forte correspondance. Merci

  2. Bonsoir Elodie,

    peut-il vous arriver de tomber sur des entités trop puissantes que vous ne pouvez pas « dégager » (le Big Boss etc.) ? Ou sur des rituels trop puissants pour les défaire ? Dans ce cas, proposez-vous un recours à vos consultants et lesquels ?

    Ou bien toute entité, même très puissante, peut-elle être « dégagée » avec la bonne technique?

    • Bonjour Antoine,

      Les entités du bas astral ont différents niveaux de puissance puisqu’elles sont hiérarchisées. Il est évident que je ne vais pas mettre le même temps à virer des énergies parasites qu’un démon et même les démons entre eux sont plus ou moins forts. Après j’ai différentes possibilités selon les cas, c’est vrai que des fois cela va être galère, bien souvent on ne sait pas le temps que cela va prendre mais il y a toujours des solutions puisque tout à son équivalent. Et le Big Boss a autre chose à faire que de prendre les gens sous emprise, si il le fait, la personne ne survivra pas de toute façon, on ne le rencontre jamais en exorcisme, ce sont toujours ses généraux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2018-