• LOGIN
  • Votre panier est vide.

Glande pinéale, composition et préservation

OeilEn complément de l’article sur les liens entre l’Œil Oudjat, le Troisième Œil et la glande pinéale, je vous présente dans ces quelques lignes la composition de cette dernière et comment la préserver. Pour rappel, cette glande tient son nom de la pomme de pin, elle est aussi appelée épiphyse. C’est une petite glande endocrine située dans notre cerveau, qui sécrète la mélatonine. Cette dernière est surtout connue comme étant l’hormone centrale de régulation des rythmes chrono-biologiques, donc des cycles, en étant synthétisée surtout la nuit. La glande pinéale capte aussi les vibrations électromagnétiques traduisant ainsi nos émotions, nos pensées ou celles des entités qui souhaitent communiquer avec nous… Les informations reçues sont décodées par d’autres zones du cerveau, telles que le cortex frontal cérébral.

Nous avons vu précédemment que l’âme est reliée à notre corps physique par un cordon d’argent accroché au niveau de notre cœur et de notre cerveau, à la hauteur de la glande pinéale. L’âme participe activement à notre intelligence, cette faculté ne relevant pas uniquement du bon fonctionnement du cerveau. C’est grâce à son action sur lui que nous sommes capables de réfléchir, de percevoir le monde qui nous entoure, d’avoir conscience de notre soi, de ressentir…Elle est aussi présente dans toutes nos cellules, ce qui permet de faire un lien entre tous les atomes qui nous composent et d’assurer ainsi le maintien du corps. Ce qui est conforté par le neurochirurgien Sergio Felipe de Oliveira, directeur de la clinique « Pineal Mind » de São Paulo. Ses recherches lui ont permis de déduire que les gènes ne sauraient fonctionner sans qu’un esprit n’induise leur fonctionnement.

On comprend alors l’importance de cette glande aussi petite soit-elle. C’est grâce à elle que nous développons des facultés de perception sensorielles et extra-sensorielles, comme par exemple la médiumnité. On a longtemps pensé que la glande pinéale n’avait pour seule fonction que le développement de la sexualité à l’adolescence, puis ensuite qu’elle se dégénérait. Théorie mise à mal encore une fois, entre autre, grâce aux recherches de Sergio Felipe de Oliveira. Pour lui, la glande pinéale est un organe sensoriel de la médiumnité, qui capte les ondes du spectre électromagnétique, provenant de la dimension spirituelle. Malgré tout, un phénomène de « calcification » affecte la glande pinéale qui lui ferait perdre avec le temps ses facultés si particulières. A ce stade, je pense qu’il est important de faire la part des choses en différenciant ce processus de calcification dont on parle beaucoup et celui de cristallisation qui se fait parallèlement qui est très peu rapporté. Selon les recherches du Docteur de Oliveira, cette dernière ne se calcifierait pas comme on l’entend mais formerait des cristaux en structures organisées.

Grâce, entre autre, à l’étude par la diffraction des rayons X, c’est-à-dire l’analyse du comportement des ondes lorsqu’elles rencontrent un obstacle, que l’on a pu découvrir l’existence des cristaux d’apatite. L’apatite est le nom générique des phosphates dont fait partie la fluorapatite qui est un minéral composé de phosphate de calcium et de fluor. Il a été observé une microcirculation sanguine qui maintient métaboliquement les cristaux actifs et vivants. Ces cristaux confèrent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance. En effet, l’apatite comporte de nombreux électrons à sa surface qui lui permet de repousser le champ magnétique. Ainsi, lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux qui ricoche sur un autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que les électrons qui composent ce champ magnétique soient intégralement captés. L’apatite est un minéral que l’on trouve aussi dans la nature sous la forme de pierres telles que la fluorine, la fluorapatite ou la cryolite. Il a aussi été constaté que les médiums purs ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leur glande pinéale.

Les cristaux de la glande pinéale sont formés à partir du principe de la mitochondrie, l’équivalent de la photosynthèse chez les plantes. La mitochondrie est un organite, c’est-à-dire qu’elle est une des structures spécialisées contenue dans une cellule vivante. Elle agit comme une centrale énergétique et est entre autre spécifique aux règnes animal et végétal. Lorsque nous respirons, notre corps absorbe de l’oxygène et le souffle vital appelé aussi prâna. Ce dernier participe activement à l’intérieur de la mitochondrie. Le mouvement du contenu d’une cellule est généralement circulaire et repérable grâce au déplacement des organites. La vitesse du mouvement est généralement influencée par l’exposition lumineuse, la température et le pH. On comprend alors que tout est encore une fois lié à la notion de cycle et à une hygiène alimentaire et de vie entre autre.

Quand est-il du fluor ?

fluorapatiteLe fluor est l’élément chimique le plus réactif qui possède la plus forte électronégativité, qui est un ordre de grandeur qui caractérise sa capacité à attirer, ou pas, les électrons lors de la formation d’une liaison chimique avec un autre élément. Il a été mis en avant comme un agent de prévention des caries dentaires. Pourtant il est avéré qu’un excès de fluor tache et détruit les dents au lieu de la préserver. Je relève d’ailleurs que le brossage conseillé est passé de 3 fois à 2 fois par jour. Une mention complémentaire, sur un tube de dentifrice d’une marque soi-disant recommandée par les dentistes, indique que pour « les enfants de moins de 6 ans, il faut utiliser une quantité de dentifrice de la taille d’un petit pois sous la surveillance d’un adulte afin d’en minimiser l’ingestion. En cas d’apport de fluorures provenant d’autres sources, consulter un dentiste ou un médecin. » Aux Etats-Unis, une mise en garde sur les dentifrices contenant du fluor doit figurer en cas d’ingestion accidentelle d’une forte dose. Il faut alors immédiatement consulter un médecin ou contacter un centre anti-poison. Sympa !

Les intoxications par le fluor génèrent des troubles psychiques graves, surtout lorsque cela se produit lors de la croissance. Le fluor désorganise la structure minérale des dents et de l’ossature, favorisant des microfractures au niveau du squelette. Il agit lentement et en profondeur et favorise ainsi les scolioses, les cyphoses, l’hyperlaxité ligamentaire et la dégénérescence accélérée de l’organisme. Des tests effectués ont démontré que le fluor était très toxique et provoquait, entre autre, des lésions du système nerveux central, des malformations de naissance et un vieillissement prématuré. Il est évident que le fluor comme n’importe quel autre produit, même le plus anodin, pris en excès est dangereux pour la santé.

A mon sens, si l’on devait lier un premier effet indésirable entre la glande pinéale et le fluor, il faudrait mettre en avant l’électronégativité de ce dernier. Son action répulsive pourrait agir sur le champ magnétique et ainsi repousser les électrons qui le composent afin de nuire à la qualité de la communication entre les plans. Lorsque notre connexion spirituelle s’altère, c’est tout notre organisme et nos corps énergétiques qui se détériorent. Non seulement on constate une baisse des facultés spirituelles mais aussi des troubles du comportement et alimentaires assez important. Vient ensuite ce que l’on appelle la calcification de la glande pinéale. Il s’agit ici d’un autre phénomène. L’excès de fluor et de calcium dans le sang va venir se déposer autour de la glande pinéale de manière à la recouvrir intégralement. Ses fonctions vont être alors fortement affectées et va s’en suivre alors tout un processus de détérioration sur le corps.

Il y a de nombreux articles sur internet qui parle de décalcifier la glande pinéale, de la purifier… J’émets un avis fortement négatif sur ce type de pratique et je m’en explique. Je suis pour une détox des métaux lourds présents dans le corps, les bienfaits sont évidents et bénéfiques à court terme. Mais agir uniquement sur le fluor présent autour de la glande pinéale me paraît ubuesque dans la mesure où la glande elle-même est en partie composée de cet élément. Je vois mal comment cette « purification » peut être sélective et ne pas aussi toucher la structure des cristaux d’apatite de l’épiphyse à terme. Le fluor comme tout autre élément est présent dans la nature, par conséquent nous le retrouvons aussi dans notre assiette, ce qui veut dire que notre corps a en l’utilité. Une alimentation équilibrée et variée doit suffire à couvrir tous les besoins de notre corps pour être en parfaite santé.

Des gestes simples au quotidien pour préserver la glande pinéale

épicesComme je vous le disais, je trouve préférable d’éviter une détox spéciale glande pinéale car nous n’avons aucun recul fiable sur les effets possibles au niveau des cristaux. En revanche, une bonne hygiène de vie comme nous avons pu le voir dans les articles que vous pouvez consulter ici est largement favorable, car cela agit sur le long terme et à différent niveau. Un petit rappel en quelques points :

Surveiller son alimentation est la première des choses à faire ! On évite tout ce qui est industriel et on favorise les produits biologiques.

– Une alimentation saine permet d’agir directement sur le Ph du corps. Il suffit de faire attention aux associations alimentaires et de vérifier l’alcalinité ou l’acidité des aliments.

– N’hésitez pas à utiliser les épices lorsque vous cuisinez. Pour une action sur la glande pinéale, vous pouvez favoriser le curcuma et la coriandre en poudre ou fraîche.

– Si vous achetez de l’eau minérale, lisez et comparez les étiquettes. Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger ici une étude comparative de 60 millions de Consommateurs.

Changez de dentifrice ! On en trouve maintenant facilement en boutique bio qui est sans fluor. Vous pouvez même acheter français en choisissant les marques Mességué ou Cattier.

– Le plus simple des réflexes est de prendre le soleil quelques minutes par jour, puisque comme nous l’avons vu la lumière agit directement sur les cellules qui composent la glande pinéale.

Respecter le rythme de son corps, c’est-à-dire avoir un sommeil de qualité et en quantité suffisante. Souvenez-vous, la glande pinéale est particulièrement active la nuit.

Faites du sport ! Pratiquer une activité physique régulière aide à produire de la sérotonine et vous êtes à vous sentir bien dans votre corps. N’oubliez pas les séances d’étirements.

La méditation permet de faire travailler votre troisième œil donc aussi votre glande pinéale. C’est un entraînement qui permet de travailler la connexion. Elle favorise aussi la concentration et la relaxation.

Pensez positif ! Et oui, selon une étude, les pensées positives augmenteraient le taux de sérotonine. Donc aux oubliettes les formes pensées négatives !

Si vous avez besoins de conseils, nous sommes bien entendu à votre disposition par mail ou téléphone. N’hésitez pas à poster vos avis et commentaires juste en dessous 🙂

0 reponse sur "Glande pinéale, composition et préservation"

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la Magie est en Vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

-La Magie est en Vous-Tous Droits Réservés 2017-